Faisant suite à une demande de la poste fédérale allemande qui désirait acquérir une flotte d’utilitaires pratiques et compacts, le Type 147 « Fridolin » a démontré l’universalité de la plateforme Volkswagen.

Dans le courant des années 50, la poste allemande cherche à acquérir un utilitaire qui pourrait être utilisé par les postiers lors de leurs tournées quotidiennes. Ce service public se tourne alors vers plusieurs constructeurs allemands, dont Volkswagen. Malheureusement, la marque ne propose que le Transporter Type 1 comme utilitaire dans sa gamme, véhicule jugé inapte au service en raison d’une taille trop importante. Et la Coccinelle n’est, quant à elle, pas assez logeable pour accueillir des sacs de courrier.

Du coup, en 1962, la poste demande au bureau d’études Volkswagen de concevoir un véhicule répondant à ses desiderata, à savoir : une charge utile de 350 à 400 kg, un volume intérieur de 2m3, des portes coulissantes et un accès direct à la zone de chargement par l’intérieur. Pour réduire les coûts de développement, Volkswagen décide de puiser dans sa banque d’organes pour construire cet utilitaire. Son châssis sera dérivé de celui de la Karmann-Ghia Type 14, son moteur 1200cc est celui de la Coccinelle et de nombreuses pièces proviennent du Transporter ou du Type 3.

Fabriqué chez Westafalia (le constructeur des camping-cars sur base du Combi), cet utilitaire, qui porte le code de Type 147, est commercialisé à partir de 1964. Acquis majoritairement par la poste allemande (plus de 5000 unités), celui qui fut rapidement surnommé « Fridolin » séduit également la poste suisse (qui exigea un moteur 1300cc plus puissant) et quelques entreprises privées, comme la Lufthansa. Après 7.340 exemplaires produits durant 10 ans, l’aventure du « Frido » s’arrêta. En l’absence de toute protection antirouille, il a massivement disparu après ses années de service. On estime qu’il y aurait aujourd’hui seulement 200 véhicules survivants.

Vu d’aujourd’hui

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le Fridolin est un modèle qui a été entièrement réalisé sur mesure selon le cahier des charges de la poste allemande. Si pour des raisons logistiques et financières, cette manière de travailler n’est plus d’actualité, de très nombreux véhicules utilitaires sont régulièrement adaptés ou transformés pour répondre aux demandes spécifiques de chaque client. Le eCrafter électrique a par exemple vu sa motorisation et sa batterie spécialement adaptés pour … les services postaux !


Campagne de sensibilisation

Citoyen avant tout, le site accompagne ses articles avec un rappel des gestes basiques à suivre pour éviter la propagation du Covid-19 (Coronavirus). Et n’oubliez pas de limiter vos déplacements au maximum et de rester chez vous.