Une allure qui ne laisse personne indifférent, une excellente garde au sol sur un terrain accidenté et une technologie orientée vers l’avenir : l’EQC 4×4² montre que l’électrification chez Mercedes-Benz ne se contente désormais plus du réseau routier.

Une petite équipe de développeurs dédiés a créé cette plate-forme technologique de conduite sur la base d’un EQC 400 4MATIC et permettre à Mercedes-Benz de tester les limites avec ce véhicule, et montrer que la mobilité électrique n’est pas l’apanage de la ville, mais se conçoit aussi hors route.

Avec l’EQC 4×4² comme plate-forme technologique, Mercedes-Benz prouve que l’amour de l’aventure peut aller de pair avec le mode de vie et la durabilité. Il est capable notamment de conduire sur le sable dans des régions désertiques ou sur les plages, sur un terrain rocailleux et de traverser les ruisseaux de montagne. Outre une grande fiabilité et un confort idoine, les gènes matures du modèle standard permettent également de remorquer et d’installer un support de toiture. Une tente sur le toit et un canot pneumatique permettent d’atteindre les zones les plus reculées et, lors d’un départ aux aurores, les autres aventuriers du camp ne seront même pas réveillés.

Avec ses 293 millimètres, l’EQC 4×4² est plus de deux fois plus haut qu’un EQC de série (140 millimètres). Même une Classe G roule 58 millimètres plus bas. La profondeur guéable est augmentée de 15 centimètres, jusqu’à 40 centimètres. L’impressionnante garde au sol est rendue possible par la conversion en essieux portiques : contrairement aux essieux conventionnels, les roues ne sont pas à la hauteur du centre de l’essieu, mais sont au contraire situées beaucoup plus bas sur les moyeux d’essieu en raison des engrenages du portail. Ou inversement, l’ensemble du véhicule va vers le haut. La suspension 4×4² est fixée aux mêmes points de montage de la carrosserie que la suspension standard.

Tout aussi impressionnants sont les angles d’approche et de fuite – 31,8 degrés à l’avant et 33 degrés à l’arrière. À titre de comparaison, une classe G conventionnelle a un angle d’approche et de fuite de 28 degrés. Les modes de conduite hors route reprogrammés tirent parti de la logique haute performance des modèles GLC actuels. Par exemple, à l’aide d’interventions ciblées sur les freins, cela permet d’améliorer la courbe de couple lors du démarrage sur un sol meuble. En combinaison avec les pneus de taille 285/50 R 20, cela se traduit par une impressionnante adhérence sur le terrain. L’aspect visuel saisissant est complété par le film gris métallisé mat et les évasements de passage de roue noirs.

Autres faits & chiffres :

  • L’EQC 4×4² est environ 20 cm plus élevé que la version standard.
  • Les évasements de passage de roue mesurent environ 10 cm.
  • Malgré des roues de 20 pouces, le rayon de braquage est étroit grâce à la cinématique d’essieu moderne avec essieu avant à quatre bras.
  • La garde au sol et la profondeur guéable sont augmentées de 15 centimètres par rapport à l’EQC standard.

Un autre point fort de l’EQC 4×4² est l’expérience sonore avec son propre paysage sonore. La production acoustique comprend des sons qui donnent au conducteur un retour d’information sur la disponibilité du système et le stationnement du véhicule, ainsi qu’un son de conduite interactif et émouvant. Il est influencé par divers paramètres tels que la position de la pédale d’accélérateur, la vitesse ou le taux de récupération d’énergie. La technologie utilise des algorithmes intelligents de conception sonore pour calculer les sons provenant de l’amplificateur du système audio en temps réel et les haut-parleurs intérieurs pour les reproduire.

L’EQC de série a recours au générateur de bruit externe (Acoustic Vehicle Alert System, AVAS) requis par la loi pour reproduire les sons. L’EQC 4×4² dispose d’un AVAS plus puissant spécialement conçu pour lui et utilise à cet effet les phares comme haut-parleurs externes. La raison étant que les experts du son de Mercedes-Benz ont fait un usage créatif de l’espace d’installation disponible dans les boîtiers de phares – le lampspeaker était né.

L’EQC 4×4² est déjà le troisième modèle de la famille 4×4² de Mercedes-Benz. Le G 500 4×4² a en fait été construit en série dès septembre 2015. Et en 2017, avec l’étude E 400 All-Terrain 4×4², Mercedes-Benz a montré à de nombreux SUV leurs limites une fois hors route.


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.