En hommage à l’art et aux savoir-faire traditionnels Japonais, Lexus a fait réaliser la première voiture tatouée au monde, un exemplaire unique du SUV compact UX conçu et façonné par la célèbre tatoueuse londonienne Claudia De Sabe.

Utilisant une voiture d’un blanc pur comme support et un outil Dremel à la place de l’habituelle aiguille de tatouage, Claudia a conçu un dessin fluide représentant des carpes koïs tout au long de la carrosserie. La carpe koï est un motif familier dans l’art traditionnel Japonais, un symbole de réussite et de persévérance.

Claudia a utilisé un outil Dremel pour tracer les dessins à même la carrosserie en éliminant certaines parties de la peinture d’origine, révélant la tôle nue. Elle a ainsi créé des motifs complexes dont elle a rehaussé les détails en les peignant à la main avec 5 litres de laque automobile. Claudia a ensuite utilisé de la feuille d’or pour mettre en exergue certains éléments et créer un effet 3D spectaculaire. Enfin, un vernis de protection a été appliqué sur l’ensemble de la carrosserie, permettant à cette voiture d’être utilisée normalement.

L’ensemble de la réalisation de ce véhicule exceptionnel a pris 6 mois, depuis les premières esquisses jusqu’au « tatouage » lui-même. Ce dernier a été effectué en 5 journées de 8 heures. Le travail a été particulièrement éprouvant physiquement pour Claudia De Sabe qui a dû endurer les vibrations de son outil et s’adapter aux formes de la voiture qui, contrairement à un homme, ne pouvait pas être manipulée pour rendre le travail plus facile…

Ce Lexus UX unique au monde n’a évidemment pas de prix mais le travail de « tatouage » réalisé est estimé à 120 000 £.

Lexus a souhaité à travers ce projet rendre hommage au savoir-faire traditionnel Japonais Takumi. Chaque modèle de la marque bénéficie du savoir-faire d’artisans d’exception à travers un design sophistiqué et un soin extrême apporté à la finition. De même, Lexus adopte l’esthétique Japonaise traditionnelle dans des éléments tels que les garnitures du tableau de bord inspirées du papier fabriqué à la main, le « washi ».

Campagne de sensibilisation

Citoyen avant tout, le site accompagne ses articles avec un rappel des gestes basiques à suivre pour éviter la propagation du Covid-19 (Coronavirus).