Land Rover a transformé toute une série de panneaux de signalisation traditionnels dans le cadre d’essais de franchissement urbains assurés par le Nouveau Range Rover Evoque.

Le nouveau Range Rover Evoque a ainsi eu l’occasion de prouver ses capacités tout-terrain dans le quartier financier de Londres tout en démontrant l’ensemble de ses technologies intelligentes. Conducteurs et passants s’arrêtaient pour observer le Nouveau Range Rover Evoque franchir les obstacles dans une zone délimitée par des triangles de signalisation de 4 mètres de haut. En regardant au travers des triangles, il était possible de reconstituer des panneaux familiers de signalisation routière, comme « chaussée dégradée » ou « forte montée ». Ces deux difficultés mettaient en scène les possibilités tout-terrain incontestables de la nouvelle architecture du Range Rover Evoque en milieu urbain.

Sur les rives de la Tamise, le plus petit SUV de la famille Range Rover a parfaitement abordé une rampe de 40 degrés annoncée par le panneau « forte montée ». Cet obstacle démontrait tout l’intérêt de l’angle d’approche du Range Rover Evoque, limité à 25 degrés grâce à de faibles porte-à-faux, et du fameux système de contrôle de vitesse en descente HDC de Land Rover. Pour sa part, la deuxième génération du système Active Driveline, associée à une garde au sol de 212 mm, est l’exemple même d’une motricité optimale qui offre un comportement routier et un confort de qualité : c’est ce que prouvait le nouveau Range Rover Evoque s’affranchissant de ralentisseurs décalés, comme le signalait le panneau de signalisation « revêtement dégradé ». Enfin, un panneau réel « passages d’animaux » démontrait ensuite tout l’intérêt que peut revêtir le système de rétroviseur intérieur ClearSight, une première dans ce segment. D’un simple appui sur une touche, cet équipement intelligent permet au conducteur de voir ce qui se passe à l’arrière malgré la présence d’objets pouvant gêner la visibilité.