Ford lève officiellement le voile sur le Bronco avec une sixième génération qui débarque après une disparition de presque 25 ans.

Plus qu’un modèle, c’est surtout une “famille” Bronco qui a été dévoilée puisque Ford compte en faire une marque à part avec déjà trois modèles différents dans l’escarcelle, un Bronco en 2 et 4 portes dans la tradition pure et dure des 4×4 avec des vraies capacités de franchissement et un Bronco Sport orienté plus milieu urbain mais tout en disposant de capacités lui permettant de sortir des sentiers battus… et que nous traiterons dans un article à part.

Concentrons-nous donc sur la version 4×4 qui accueille pour la première fois une version quatre portes qui renforce ainsi l’offre 2 portes, les deux disposant de toit et de portières démontables, le Bronco pouvant même être dénudé presque au complet en allant du pare-chocs jusqu’aux extensions d’ailes et qui peuvent ensuite être remplacées par les quelque 200 accessoires qu’offre Ford en option. De quoi s’amuser même à l’arrêt surtout que six variantes seront au menu, soit les Bronco Base, Big Bend, Black Diamond, Outer Banks, Wildtrack et Badlands, avec chacun des thèmes, des accessoires et des combinaisons de couleurs uniques.

Tous les toits rigides modulaires sont dotés de glaces de custode arrière amovibles en trois étapes simples – en les désenclenchant, en les poussant et en les soulevant en une fraction de temps sans retirer les panneaux. Grâce à leur barre de sport placée derrière les sièges de deuxième rangée, les deux modèles Bronco deux portes et quatre portes offrent le plus grand panorama d’ensemble à toit ouvert de leur catégorie pour profiter pleinement du soleil ou contempler les étoiles la nuit.

Un toit souple en tissu, de série sur la plupart des modèles quatre portes, offre un accès facile au plein air, et une fonction unique de relèvement permet d’accéder facilement à l’aire de chargement arrière. Pour les clients qui ne souhaitent pas choisir entre un toit souple et un toit rigide, le modèle quatre portes propose les deux en option.

Tous les modèles Bronco sont équipés de portes sans cadre en exclusivité dans la catégorie qui sont plus faciles à retirer que celles des modèles concurrents. Sur les modèles Bronco quatre portes, les quatre portes peuvent être toutes rangées à l’intérieur dans des sacs de protection. Des rétroviseurs montés à l’avant assurent une visibilité latérale lorsque les portes sont retirées. Des signes visuels sur les ailes avant servent aussi de crochets d’arrimage, rappelant les modèles Bronco de la première génération.

L’habitacle bine que technologique s’inspire de la légendaire première mouture avec une planche de bord plate. Un clin d’œil rehaussé par une approche moderne avec instrumentation digitale, un écran d’infodivertissement SYNC4 de 12″ en option (8″ de série) et qui permet également de visualiser la caméra 360° plus qu’utile dans les passages difficiles. Des poignées de maintien livrables sont intégrées au tableau de bord modulaire et à la console centrale, et des crochets MOLLE livrables sont montés sur les dossiers des sièges. Des points de fixation sont installés sur le tableau de bord pour permettre de fixer son propre appareil, avec des branchements électriques de 12 volts destinés à des caméras, des systèmes de navigation, des téléphones ou d’autres appareils.

Le Bronco prend base sur le Ford Ranger dont l’empattement à été raccourci de 374 millimètres pour le Bronco 4 portes et de 774 mm pour obtenir la version 2 portes. Ford annonce une garde au sol de 294 mm, un angle d’attaque de 29° et un angle de sortie de 37,2°. On retrouve également le “Trail Toolbox” comprenant le “Trail Control”, “Trail Turn Assist” et le “Trail One-Pedal Drive”, technologie qui permet de mieux négocier les terrain accidentés.

Sous le capot, on retrouve le 4-cylindres EcoBoost de 2,3 litres du Ranger développant une puissance identique de 270 chevaux et produit un couple de 420 Nm tandis que les déclinaisons plus équipées recevront aussi une mécanique EcoBoost le V6 biturbo de 2,7 litres dont la puissance fait 310 chevaux et un couple 542 Nm. Les deux moteurs peuvent être associés à la boîte de vitesses automatique à 10 rapports, le 4-cylindres étant également disponible en boîte manuelle à 7 rapports. Deux systèmes 4×4 seront offerts sur tous les modèles Bronco, un système de base et un système évolué. Le système 4×4 de base est équipé d’une boîte de transfert avec sélection électronique en marche à deux rapports, tandis que le système 4×4 évolué en option est équipé d’une boîte de transfert électromécanique à deux rapports dotée d’un mode automatique pour une prise sur demande permettant de passer entre les modes 2H et 4H. La puissance est transmise à un pont arrière rigide Dana 44 AdvanTEK et à un différentiel avant Dana AdvanTEK indépendant – tous deux avec différentiel à blocage électronique Spicer Performa-TraK livrable pour une adhérence accrue sur terrain accidenté.

Enfin, le Ford Bronco 2021 sera muni du tout dernier système de gestion de la motricité de Ford nommé G.O.A.T. pour « Go Over Any Terrain », dénomination que se veut un clin d’œil au surnom du Bronco d’origine (qui voulait dire également chèvre) . En alternant les réglages de la boîte de vitesses, du système d’antipatinage et des freins ABS, le système permet de choisir entre les modes Normal, Eco, Sport, Slippery et Sand alors que les déclinaisons plus huppées recevront en plus les modes Baja, Mud/Ruts et Rock Crawl.


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
– Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
– www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.