Peu avant le démarrage de la production de la nouvelle hypersportive, les ingénieurs en peaufinent encore le développement sur la dernière ligne droite de la piste d’essai Pista Di Nardò située dans les Pouilles italiennes.

Les ingénieurs modifient encore certaines nuances et affinent le réglage final de la commande moteur, du châssis, des freins et de la boîte de vitesses. Les tours effectués sur la piste d’essai de Nardò (Nardò Technical Center) servent de dernier contrôle avant la mise au point finale.

Qui ne connaît pas Andy Wallace ? Pilote d’essai Bugatti, instructeur, pilote de course de longue date, gagnant des 24 h du Mans et plusieurs fois vainqueur des 24 h de Daytona. Wallace connaît les subtilités de nombreuses voitures de course et hypersportives, notamment les astuces et les particularités des moteurs et des châssis, quelle que soit la vitesse. L’année dernière, il a battu le record de vitesse avec une Bugatti Chiron Super Sport 300+, un record qu’il détient depuis à 490,484 km/h.

Lire aussi : Collaborateur Bugatti, un job de rêve

« Je fais ce travail depuis quelques années maintenant, mais c’est la première fois que je viens à Nardò. La piste me plaît bien, surtout le parcours pour la maîtrise du maniement avec ses virages nombreux et variés, » ajoute-t-il. « Les rapides combinaisons droite-gauche-droite de l’exigeante piste de 6,2 km sont un vrai plaisir avec la Chiron Pur Sport. La boîte de vitesses aux rapports plus courts assure une accélération encore plus brutale à la sortie des virages. L’accélération transversale maximale est incroyable. La Chiron Pur Sport fournit un retour direct au pilote, ce qui facilite la conduite, » se réjouit Andy Wallace. Car la Chiron Pur Sport demeure une hypersportive luxueuse autorisée à circuler sur les routes et non une pure voiture de course. « Sur les routes publiques, la Chiron Pur Sport se conduit de manière extrêmement sportive, mais elle offre un confort suffisant. Les ingénieurs ont parfaitement réglé le châssis. Raide et direct, mais pas trop dur, » explique-t-il.

À partir de l’automne 2020, Bugatti produira, à Molsheim en Alsace, 60 exemplaires de la Chiron Pur Sport, vendus chacune 3 millions d’euros (net), pour les clients qui raffolent de prendre les virages à la limite de la dynamique transversale. La livraison des premiers véhicules aux clients aura lieu dès cette année.


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
– Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
– www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.