Le tout dernier né de la famille Chiron, la Chiron Pur Sport, fait l’objet de réglages minutieux sur le circuit du Nürburgring.

Après des semaines de trajets d’essai sur différents circuits et routes nationales, la nouvelle hypersportive Chiron Pur Sport effectue sur le Nürburgring ses derniers tours de maniabilité avant le gel du logiciel pour la maniabilité, le réglage des amortisseurs et la direction et ce au moment même ou une unité poursuit sa tournée européenne pour y être présenté aux clients.

A partir de ce moment jusqu’au début de la production, l’équipe vérifié si tous les systèmes fonctionnent correctement ensemble dans le test de résistance. Les ingénieurs prêtent attention à l’impression générale du véhicule afin qu´il démontre la parfaite différenciation au sein de la gamme de performance de la famille Chiron. « Il est très important pour nous que le client d’une Chiron Pur Sport ressente immédiatement l’approche beaucoup plus radicale que nous poursuivons avec ce véhicule en matière de dynamique de conduite. Avec sa topographie inhabituelle, les nombreux virages et la partie à grande vitesse à partir de la Döttinger Höhe, la Nordschleife présente de nombreuses difficultés pour les pilotes et les véhicules, ce qui est idéal pour notre nouvelle voiture, conçue pour être agile et rapide » explique Stefan Ellrott, responsable du développement chez Bugatti. « C’est pourquoi nous avons décidé d’effectuer les essais finaux pour le réglage minutieux du châssis et des systèmes de sécurité, ici, au bord de l’Eifel. Mais en-dehors des tours sur le circuit, nous roulons aussi sur les autoroutes et les voies publiques autour du Nürburgring qui présentent aussi bon nombre de virages et de collines. Nous sommes hautement satisfaits du résultat de notre travail. »

La Nordschleife est réputée comme le circuit le plus difficile au monde, c’est pourquoi elle est surnommée « l’enfer vert ». Elle compte 33 virages à gauche et 40 virages à droite, 17 % de côte ascendante et de pente descendante, un dénivelé de 300 mètres, tout cela sur une longueur de 20,832 kilomètres. Les véhicules qui font le tour de ce circuit difficile rapidement et sans problème sont parfaitement réglés. C’est donc la piste d’essai idéale pour le réglage final du châssis et de la maniabilité de la dernière Bugatti Chiron Pur Sport.

Lire aussi : Les détails techniques de la Bugatti Chiron Pur Sport

Sur ces parcours d’essais, les ingénieurs visent aussi à ce que la Chiron Pur Sport roule parfaitement aussi bien dans les situations extrêmes que dans le quotidien. « L’impression du client en conduite ordinaire nous tient autant à cœur que celle sur circuit, afin que ce nouveau-né de la famille Chiron fasse vivre à son conducteur la polyvalence éprouvée de ce véhicule. Selon la tradition Bugatti, il doit être extrêmement précis, prévisible, mais aussi facile à conduire – sur les circuits comme sur les voies publiques », explique Jachin Schwalbe, Directeur Développement du châssis.


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.