Trois technologies ont été développées par Hyundai pour contrôler la qualité de l’air à bord des véhicules et seront intégrées aux futurs modèles du groupe.

Conscient des inquiétudes croissantes concernant la qualité de l’air, le groupe dévoile trois nouvelles technologies de climatisation – le système ‘After-Blow’, le mode ‘Multi-Air’ et l’indicateur de poussières fines. Ces technologies seront d’abord adoptées sur certains modèles en Corée, puis étendues aux futurs véhicules Hyundai, Kia et Genesis au niveau mondial.

Technologie ‘After-Blow’

La technologie ‘After-Blow’ sèche le condensat de l’évaporateur et empêche la formation de moisissures dans le système de climatisation, pouvant être responsable de mauvaises odeurs par temps chaud.

Après l’arrêt du moteur et l’écoulement naturel du condensat de l’évaporateur pendant 30 minutes environ, le système ‘After-Blow’ s’active pendant 10 minutes afin de sécher l’évaporateur ainsi que tout résidu de condensat présent dans le passage d’air. Pendant ce temps, le système de climatisation laisse automatiquement pénétrer l’air extérieur afin d’éviter la formation d’humidité.

Cette technologie fait appel à un capteur intelligent qui surveille le niveau de charge de la batterie, et cesse de fonctionner lorsque ce niveau est faible, dissipant ainsi toute inquiétude concernant la décharge de la batterie. Elle se désactive également lorsque le système de climatisation n’est pas utilisé pendant un certain temps, ou lorsque la température extérieure est basse.

Technologie ‘Multi-Air’

Le mode ‘Multi-Air’ utilise de nombreuses ouïes pour la climatisation et le chauffage afin de créer un environnement intérieur plus agréable, par le biais d’une légère ventilation.

Lorsque le mode est activé, l’air est diffusé vers les nouvelles fentes d’aération multiple intégrées aux sièges conducteur et passager, en plus des ouïes de ventilation classiques. Le volume du flux d’air global reste inchangé, mais sa dispersion permet de réduire les contacts directs avec l’air et adoucit les écoulements d’air.

Le conducteur peut activer et désactiver ce mode selon ses préférences.

Indicateur de poussières fines

L’indicateur de poussières fines mesure l’air à l’intérieur du véhicule en temps réel et fournit des informations numérisées, permettant au conducteur de mieux contrôler la qualité de l’air.

Cet indicateur affiche le niveau de concentration et de pollution aux particules fines (PM 2,5) à bord du véhicule à l’aide de nombres entiers et de couleurs pour garantir une meilleure visibilité à l’utilisateur : bleu entre 0 et 15 μg/m3, vert entre 16 et 35 μg/m3, orange entre 36 et 75 μg/m3 et rouge à partir de 76 μg/m3.

Si le niveau de particules fines est supérieur à 36 μg/m3 alors que la fonction est activée, le mode de purification de l’air entrera en fonction afin de nettoyer l’air présent dans le véhicule. Le système de purification de l’air règle automatiquement le volume d’air entre 3 et 8, passe en mode de recirculation de l’air et active le système de climatisation pour réduire l’humidité intérieure. Si la qualité de l’air ne s’améliore pas en mode de purification de l’air, cette technologie peut également servir à rappeler au conducteur de remplacer les filtres du système de climatisation ou de nettoyer les sièges et les tapis de sol contaminés.


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
– Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
– www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.