La Jaguar XF passe par la case restylage avec les habituelles retouches stylistiques, plus de connectivité tout en misant sur l’électrification.

La Jaguar XF, aussi bien dans sa version Berline que la Sportbrake, passe par l’inévitable case de restylage de mi-vie et s’offre des retouches stylistiques qui touchent son design intérieur et extérieur. On note ainsi que la XF se pare d’un nouveau bouclier et une calandre plus large tandis que les feu ont également été actualisés avec une nouvelle signature lumineuse et peuvent recevoir, en option, la technologie Pixel LED. L’arrière suit la même approche avec des feux revisités et un bouclier revue. Notons que les modèles R-Dynamics affichent des traits distinctifs avec le package optionnel Black Exterior. Les options de personnalisation ont également été revues à la hausse à l’exemple d’une offre de 12″ jantes différentes allant de 18″ à 20″ ainsi qu’une large palette de teintes et de finitions pour le modèle.

Au sein de l’habitacle aux matériaux nobles et qualitatifs, et en plus du remaniement de la console centrale, le saut technologique est notable avec le centre névralgique de la berline composé par l’écran tactile HD de 11,4″ pour la gestion du système d’infotainement Pivi Pro, hérité du nouveau Defender et inauguré chez la marque par la I-Pace. Compatible Apple CarPlay, Android Auto et Baidu CarLife, le système offre une large palette de connectivité. Instrumentation digitale de 12,3″, affichage tête-haute,de dernière génération, sièges revus et héritant de nouvelles fonctions de massages, un système de chauffage/ventilation amélioré et il est également possible, en option, de disposer du dispositif de filtration de l’air qui, en plus de l’ionisation de l’air, réduit le niveau de particules nocives, de pollens et même les odeurs. Ce nouveau système écarte les fines particules allergènes et est capable de filtrer les particules ultrafines (jusqu’à 2,5 PM et même moins).

Parmi les aides à la conduite, on peut citer l’ACC adaptatif, la caméra 360° et le système “ClearSight Interior Rear View Mirror”, un rétroviseur intelligent qui préserve la visibilité arrière quand le siège central est occupé ou que l’espace arrière est chargé jusqu’au toit. Ce système, qui utilise les images en temps réel d’une caméra tournée vers l’arrière, donne à tout instant une parfaite visibilité au conducteur.

Sous le capot, la Jaguar XF dispose d’une gamme de moteurs quatre-cylindres Ingenium, essence ou Diesel de dernière génération, le Diesel étant couplé à une technologie d’hybridation légère (Mild Hybrid Electric Vehicle : MHEV).

Le nouveau moteur Diesel MHEV de 204 chevaux prodigue à la berline XF en version RWD une accélération de 0 à 100 km/h en 7,6 secondes. Ces performances abaissent les coûts d’usage, et représentent une amélioration de 13 % des émissions et de 14 % en sobriété pour la version deux roues motrices de la berline XF par rapport au Diesel de 180 chevaux remplacé.

Les clients choisissant une motorisation essence ont le choix entre les versions 250 et 300 chevaux du 2,0 litres quatre-cylindres, avec 365 Nm et 400 Nm de couple respectivement. Toutes deux bénéficient de technologies de pointe comme le turbo à double entrée et la distribution variable (Continuous Variable Valve Lift : CVVL), pour une puissante combinaison de performances raffinées et d’excellence économique. La berline XF de 300 chevaux, disponible uniquement avec la transmission intégrale AWD, accélère de 0 à 100 km/h en 6,1 secondes. Tous les moteurs sont couplés à la boîte de vitesses automatique Jaguar à huit rapports, que l’on peut commander depuis les palettes au volant pour une conduite plus sportive et plus impliquée.


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
– Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
– www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.