La Clio 5 est à l’essai en vidéo dans son inédite version hybride avec au volant Laurent Hurgon, pilote-essayeur Renault Sport, qui nous donne son avis sur ce système E-TECH.

La découverte de cette Clio E-TECH Hybrid débute par le tour du propriétaire. L’occasion de remarquer les badges E-TECH Hybrid apposés sur la carrosserie, mais surtout le bouclier arrière spécifique à cette version et l’aérodynamisme soigné du design. A l’intérieur, la présentation soignée s’accompagne de la présence de deux écrans de 9,3 et 10,2 pouces pour le multimédia et l’affichage du tableau de bord. Un cerclage bleuté autour du levier de boîte de vitesses indique qu’on est à bord d’une voiture hybride.

Pionnier et expert de l’électrique, Renault a doté sa citadine best-seller d’un système hybride dit « série-parallèle » basée sur l’association unique de deux moteurs électriques, un moteur à combustion atmosphérique (pas de turbo) et une boîte de vitesses multimodes à crabots sans embrayage. Pas besoin de prise de courant ni de borne de recharge pour faire le plein de la batterie hybride, c’est la récupération de l’énergie cinétique qui assure cette recharge.

La technologie hybride essence E-TECH optimise en permanence et de façon imperceptible le fonctionnement du véhicule, notamment les combinaisons de fonctionnement entre les moteurs et la gestion de l’énergie. Les résultats sont là : cette Clio E-TECH Hybrid peut rouler jusqu’à 80% du temps en électrique en ville et offrir jusqu’à 40% d’économie de carburant par rapport à un moteur essence équivalent. En cycle WLTP, elle émet 96 grammes de CO² au km pour une consommation mixte de 4,3 litres/ 100 km.

Clio E-TECH Hybrid démocratise l’expérience électrique. Elle démarre toujours en mode 100% électrique et offre donc, en plus du silence de fonctionnement, une réactivité instantanée au démarrage et à l’accélération. Au volant, les accélérations sont convaincantes et les reprises vives avec un passage de 80 à 120 km/h en 6,9 secondes, grâce au mode hybride « Sport » qui combine la puissance de tous les moteurs. Le freinage est également convaincant, même s’il y a à peine besoin de se servir des freins grâce au « mode B » du levier de vitesse de la boîte automatique qui optimise la récupération d’énergie cinétique. Au passage, soulignons que les lois de gestion de l’énergie (récupération au freinage et à la décélération, disponibilité à l’accélération) sont directement dérivées de l’expertise de nos motoristes F1.

Ecran tactile du système multimédia Renault EASY LINK, les réglages MULTI-SENSE permettent au conducteur de choisir un mode de conduite en fonction de son humeur ou du profil routier. Clio E-TECH Hybrid concilie ainsi plaisir de conduite et efficacité énergétique en toutes circonstances.

Laurent Hurgon est pilote-essayeur Renault Sport depuis 2004. Spécialiste des liaisons au sol et du développement des véhicules sportifs, pilote émérite, il est l’auteur de nombreux records dont celui du tour le plus rapide de la Nordschleife du Nürburgring au volant de la Mégane R.S. Trophy-R permettant à cette dernière de ravir une nouvelle fois le titre de « traction avant » de série la plus rapide.

L’avis de Laurent Hurgon sur la Clio E-TECH Hybrid est très positif. Il a éprouvé beaucoup de plaisir au volant de ce véhicule hybride, avec une expérience de conduite inédite. En plus d’offrir des consommations incroyablement basses lors de l’essai, en ville et sur autoroute, cette Clio E-TECH Hybrid est selon lui confortable et dynamique. « Coup de chapeau aux ingénieurs de Renault pour cette motorisation innovante ! » déclare-t-il.


PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
Le présent site Internet et l’ensemble de son contenu, y compris textes, images fixes ou animations, base de données, sont protégés par les droits d’auteur.
www.autoalgerie.com ne vous concède qu’une autorisation de visualisation de son contenu à titre personnel et privé et dans la mesure où vous êtes le légitime utilisateur final du site Internet, à l’exclusion de toute diffusion publique.