Accueil du site > Actualité > Actualité > YAssir, l’Uber à la sauce DZ

Transport urbain : YAssir, l’Uber à la sauce DZ

Publié le lundi 12 juin 2017 à 22:18, par Khaled A.

A l’image du service Uber, YAssir se veut une solution de mobilité urbaine qu’on peut utiliser avec son smartphone n’importe où et n’importe quand,permettant à tout à chacun de réserver un chauffeur et de se déplacer d’un point A à un point B.

Service développé par une multinationale, Yassir permet de mettre en contact via smartphone des chauffeurs et des clients en indiquant les lieux de départ et de destination, le tarif de la prestation et fournit le chemin le plus court et le moins encombré. Notons qu’une une fois la course acceptée, le chauffeur a accès aux informations de son client dont le nom/prénom et la possibilité de l’appeler tandis qu’il est également possible de disposer du " "gender match" permettant à une femme chauffeur de recevoir systématiquement des demandes de femmes autours de sa position. Les concepteurs de ce service à la Uber explique également que YAssir est tout à fait légal en étant le produit d’une société de droit Algérien et que le partenariat établi entre les chauffeurs et YAssir protège les chauffeurs dans le cas d’une vérification des autorités.

Enfin, aussi bien les chauffeurs que les clients peuvent donner des notes et si si un chauffeur atteint les 3 étoiles à la fin du mois, il est notifié et rayé de la base de donnée YAssir tandis que les mauvais clients seront sanctionnés.

Pour le moment, YAssir est disponible dans les régions de : Chéraga, Ouled Fayet, Dely Brahim, Hydra, Benaknoun, El Biar, Bir-Mourad-Raïs, El mohamadia, Bab ezzouar, Dar el beida et Bordj el kiffan.

Pour les chauffeurs résidant ou fréquentant les communes cités et souhaitant augmenter leurs revenus, il suffit de remplir le formulaire suivant et un responsable de la qualité et du recrutement prendra attache avec eux. Ceci dit, certaines conditions sont à remplir comme le fait d’avoir 21 ans ou plus, de posséder une voiture de 2007 ou plus et, quoi de plus logique, d’un smartphone.

Répondre à cet article