Accueil du site > Actualité > Actualité > Volkswagen California fête ses 30 ans

Techno-Classica : Volkswagen California fête ses 30 ans

Publié le dimanche 25 mars 2018 à 09:36, par La rédaction

Il y a 30 ans, le premier California était lancé sur le marché, marquant le début d’une success story. Volkswagen Véhicules Utilitaires célèbre l’anniversaire de ce camper emblématique à l’occasion du Techno-Classica de Essen (21-25 mars).

Le California est le camping-car le plus réussi de sa catégorie, une véritable façon de vivre pour tous les amoureux d’évasion et de liberté. Depuis quatre générations, 157.500 California ont été vendus à ce jour. Un élément essentiel relie les modèles d’aujourd’hui au T3 d’origine : le toit relevable. Une tente de près de deux mètres de haut. Les adeptes du California n’ont besoin de rien d’autre pour pouvoir dire, quel que soit l’endroit où ils se trouvent : « Notre maison, est là où nous nous arrêtons avec notre camper ».

L’histoire du California débute en 1988 avec un modèle campeur dérivé de la génération du fourgon T3. À la fin de l’été, le premier California est dévoilé au Caravan Show d’Essen. C’était l’année où Whitney Houston accompagnait les globe-trotters avec la chanson « One Moment in Time » et où Tom Cruise excellait aux côtés de Dustin Hoffman dans « Rain Man ». En Allemagne, Helmut Kohl était Chancelier tandis que Ronald Reagan était Président des États-Unis.

Les clients pouvaient commander le premier California dans une des deux couleurs suivantes : « Blanc Pastel » ou « Rouge Marsala ». Les designers pour l’espace intérieur affichent un certain sens du style avec des unités de cuisine blanches et grises soigneusement agencées. Son prix était de 39 900 DM. Avec un prix attractif, des fonctions intelligentes et une mécanique robuste, le California devient rapidement un best-seller puisqu’il se vend à 5.000 exemplaires dès la première année. Conçu, au départ, comme une édition spéciale, le modèle devient ensuite une gamme à part entière, séduisant de plus en plus de clients avec pas moins de 22.000 unités vendues en à peine trois ans.

Le changement du T3 en T4 en août 1990 prend des airs de mini-révolution technique. Après quatre décennies de propulsion arrière avec des moteurs quatre cylindres à plat, les spécialistes des utilitaires de Volkswagen ont totalement renversé la tendance : un moteur transversal à refroidissement liquide est disposé à l’avant. Cela a tout changé : design, suspension, moteur et espace, avec notamment beaucoup plus d’espace à l’arrière.

Le California T4, lancé en 1990, est beaucoup plus avant-gardiste que les autres campers de l’époque. Le slogan publicitaire qui accompagne le lancement est le suivant : « Hôtel California. Lieu paisible, meubles confortables, vue panoramique garantie ». Une parodie de la chanson des Eagles sur le célèbre hôtel d’Hollywood. Comme « Hotel California », le California T4 remporte un réel succès avec environ 39.000 unités vendues jusqu’à 2003.

Véhicule culte – le California T6, une interface vers le futur

Le modèle T5 apporte une nouvelle dimension au confort du camping-car compact. Et pourtant, ce California reste fidèle au concept spatial innovant du modèle d’origine. En 2015, environ 55.000 grands voyageurs optent pour le California T5, qui est déjà le camper le plus populaire de sa catégorie. Avant même la fin de l’année 2015, le modèle T6 est lancé sur le marché. Avec ses nombreux systèmes d’aide à la conduite et sa connectivité maximale, cette version est une véritable porte ouverte sur l’avenir du camping-car. Ce nouveau California devient lui aussi un best-seller avec 15.155 unités vendues, un record en termes de nombre de nouvelles immatriculations en un an.

Les California d’autrefois ne sont jamais devenus des véhicules ordinaires. Au contraire, ils sont devenus des classiques de leur époque. En Allemagne, le premier California T3 vient de recevoir le statut officiel de « Classic », ce qui lui permet de bénéficier du suffixe « H » sur la plaque d’immatriculation. Et il y a fort à parier que les générations suivantes finiront elles aussi au Temple de la Renommée, sachant que les California (qu’ils soient de 1988 ou de 2008) sont déjà des véhicules cultes, donc immortels.

Incidemment, si, en observant la cuisine située dans le California T3 exposé au Techno-Classica, les visiteurs ressentent une petite faim, ils seront également entre de bonnes mains sur le stand de Volkswagen Véhicules Utilitaires dans le hall 7.0. C’est en effet là que sera servi le légendaire currywurst « Volkswagen Genuine ». Le stand accueillera également une ’Becks Bulli’ de 1963, qui proposera aux visiteurs la boisson idéale pour accompagner leur « Volkswagen Genuine ».

Répondre à cet article