Accueil du site > Actualité > Actualité > Voici la Kia Rio, la quatrième du nom

Kia Motors : Voici la Kia Rio, la quatrième du nom

1 commentaire

Publié le mercredi 7 septembre 2016 à 13:57, par Mohamed Amine MERIEM

Kia Motors lève le voile sur la quatrième génération de la Rio qui fera sa première apparition au Mondial de l’Automobile de Paris.

Kia donne une nouvelle vie à sa sous-compacte Rio en la pare de son habit de quatrième génération. Un habit qui garde l’ADN de sa devancière mais qui le fait évoluer dans une sauce plus moderne et davantage dynamique, en reprenant les codes stylistiques de la marque et un peu des lignes de l’ancienne, que les designers ont étirées, simplifiées pour rendre ses formes plus lisibles.

De l’ancienne génération donc, cette Rio a gardé le nom, un ADN, mais a troqué les surfaces tortueuses et sur-sculptées parfois, au profit d’un dessin plus épuré. La calandre typique des Kia, le Tiger nose, est ici transposée dans sa nouvelle forme, moins haute, plus large et plus fine en son centre, pour rendre la voiture plus large, visuellement. Elle sert d’amorce au nouveau dessin des feux avant, qui s’étirent sur les flancs et adoptent une signature à LED en U autour du projecteur. Dans la continuité des blocs optiques, les côtés sont ceinturés d’une sculpture prononcée des portières qui devient aussi marque de fabrique. A l’avant, les antibrouillards, très excentrés, adoptent la forme verticale qui se généralise sur l’ensemble de la gamme. L’arrière quant à lui, garde des feux d’une forme semblable à ceux de la devancière, seulement, ils ont été affinés -tant mieux- et reçoivent un dessin intérieur en LED en forme de boomerangs.

L’ensemble donne une sous-compacte cinq portes, désormais plus longue de 15mm (4,065 mm), pour un empattement qui progresse de 10mm (2,580 mm) et qui pourrait profiter à l’habitabilité. La largeur évolue également de 5mm (1,725 mm) alors que cette nouvelle Rio est de 5 mm plus basse (1,450), lui donnant ainsi une allure plus racée que relève le porte-à-faux avant rallongé, le porte-a-faux arrière rétréci et un hayon au dessin vertical.

Destinés aux marchés de tous les continents avec l’Europe et l’Amérique en ligne de mire, c’est naturellement le centres de design de Kia en Allemagne et en Californie qui ont pondu cette Rio, supervisés par le quartier général du design de Namyang, en Corée.

L’intérieur garde l’esprit de celui la génération précédente ainsi que des autres productions de la marque, avec notamment la disposition horizontale, linéaire et superposée des boutons poussoirs à une seule fonction. La console centrale est toujours orientée vers le conducteur mais le combiné radio disparait et cède la place à un écran flottant comme cela tend à se généraliser, tactile et servant d’interface homme-machine. L’adoption de l’écran qui gèrera l’info-divertissement : navigation, audio, informations véhicule et connectivité, a permis de réduire notablement le nombre de boutons de commande sur une planche de bord sobre, sombre, aux lignes étirées et, relevée ici et là, de touches de noir brillant et de métal brossé (ou de plastique façon aluminium, à voir de plus près pour confirmer). L’écran d’affichage de l’ordinateur de bord -entre les deux cadrans- adopte le LCD bien défini et des couleurs. L’ensemble confirme une montée en gamme certaine, devenue priorité absolue du constructeur. L’image fournie pas Kia ne nous a pas permis, cette fois et contrairement aux précédentes générations, de faire l’inventaire des équipements qu’elle pourrait proposer. Les quatre boutons derrière le levier de vitesse ne sont pas assez définis pour être lisibles et le communiqué n’en dit pas plus... patience donc.

Deux ambiances, gris et noir, sont proposées pour habiller l’intérieur, au choix, en tissu ou simili-cuir. Un Pack optionnel, "Red Pack", apporte de la couleur, rouge, à cet intérieur à ceux qui voudraient du peps et des sièges en simili-cuir bi-ton rouge et noir.

La production de la quatrième génération de la Rio débutera en fin d’année alors que sa première apparition publique se fera à Paris, le 29 septembre prochain. Le communiqué assure qu’elle se dotera des technologies et de la connectivités parmi les plus récentes, ainsi que d’une maniabilité et d’un comportement des plus rassurants.

Le marché européen sera le premier à être servi, dès le début de la production. Les autres régions du monde seront desservies très vite, au fur et à mesure que les chaînes monteront en cadence. Kia n’a pas précisé où sera assemblée cette nouvelle venue.

En 2015, ce sont 473.000 Kia Rio clients qui ont trouvé acheteurs.

Portfolio

Vos commentaires

  • ]Le 6 septembre à 20:23[, par Linea R

    Amine vous avez deja parler de la rio on vois que vous consultez votre site !

Répondre à cet article