Accueil du site > Actualité > Actualité > Virée au sein de l’unité Iveco d’Ouled Haddadj

Ival Industrie : Virée au sein de l’unité Iveco d’Ouled Haddadj

Publié le mardi 23 janvier 2018 à 17:36, par Khaled A.

L’ambassadeur d’Italie, Mr Pasquale Ferrara, s’est rendu aujourd’hui sur le site de l’unité d’assemblage des Iveco Daily d’Ival Industrie située à Ouled Haddadj dans la wilaya de Boumerdes.

La visite de l’ambassadeur d’Italie a été mise à profit par Ival Industrie pour inviter les journalistes afin de découvrir cette unité provisoire active depuis juillet dernier et ce en attendant le démarrage de l’usine de Bouira et qui devrait voir le jour plus tôt que prévu, selon les déclaration de Mohamed Bairi, le patron d’Ival Algérie, annonçant le mois d’avril comme date d’entrée en activité de la première ligne d’assemblage dédiée au camion Euro Cargo, avant de voir l’usine opérationnelle à 100% à la fin du mois de décembre de cette année.

Fonctionnant avec un seul shift, cette unité produit 3 Iveco Daily/jour d’un poids total en charge allant de 3.5 tonnes à 7 tonnes, soit entre 600 et 650 unités/an et dont le numéro de châssis est gravé au sein de cette unité, avec un assemblage de 550 pièces entre organes mécaniques (moteur – boite de vitesses – pont et essieu…), équipements électriques, pneumatiques et hydrauliques, cabine ainsi plusieurs pièces du véhicule (calandre, rétroviseurs, échappement, parce-chocs...) , A ces opérations de montage s’ajoutent les opérations de préparation de l’essieu, du moteur et de l’accouplement moteur et boite de vitesses ainsi que les opérations de paramétrage et de contrôle de la qualité. Les normes de production, de contrôle et de qualité sont aux standards du donneur de licence (IVECO).

Ival Industrie précise que le niveau de décomposition convenue avec le donneur de licence évoluera en fonction de la maitrise, de la capitalisation du savoir faire et des investissements progressifs à réaliser. En phase de démarrage, le niveau de décomposition 3 A, constitué de plus de 500 pièces, organes et équipements livrés séparément induit l’exécution de plus de 150 opérations de montage sur le site.

Ce niveau de décomposition évoluera vers les phases 4 A qui consiste en l’assemblage du cadre-châssis qui sera réalisé localement (longerons – traverses et ferrures) puis le niveau 4 B pour l’exécution sur site des opérations de peinture et de garnissage de la cabine. Durant l’évolution de ces phases les opérations d’intégration locale des pièces et composants se feront selon un processus d’homologation qui intégrera les données de qualité, de coûts et de fiabilité aussi bien des produits que des sous traitants qu’Ival Industrie espère en disposer dans plusieurs domaine.

Pour rappel, cette unité d’Ouled Haddadj, considérée par Bairi comme un "Centre de Formation Iveco" pour l’usine de Bouira, s’étale sur une superficie de 3.000 m² comprenant un atelier de montage de 1.500 m² et une surface ouverte de 1.500 m² destinée à la réception et au stockage des intrants de production. Avec une capacité de production permettant d’atteindre des volumes de l’ordre de 3 véhicules/jour (soit 650 à 700 véhicules/an), cette usine se compose d’une ligne d’assemblage comprenant 17 postes de travail. L’unité de production IVECO de Ouled Hadadj offre déjà une centaine de postes de travail (agents et cadres, dans les activités de préparation, de montage, de contrôle qualité ainsi que les personnels chargés de la gestion technique (méthode – logistique….) et administrative (personnel – finances et administration).

Répondre à cet article