Accueil du site > Actualité > Actualité > Victoire de l’Audi R10 TDi aux 24H du Mans, dix ans déjà (...)

Audi : Victoire de l’Audi R10 TDi aux 24H du Mans, dix ans déjà !

Publié le mercredi 15 juin 2016 à 14:29, par Dalil C.

Audi a marqué l’histoire du sport automobile en étant le premier constructeur à remporter la prestigieuse course des 24 Heures du Mans avec une voiture mue par un bloc diesel, un exploit fêté cette année en soufflant la 10ème bougie.

Après avoir dominé la mythique course d’endurance des 24 Heures du Mans entre 2000 et 2005, en raflant cinq victoires sur six avec la R8, Audi a décidé de se lancer un nouveau défi en partant à la conquête de cette légendaire épreuve avec des véhicules mus par un bloc TDi, et donc carburant au gasoil.

Audi lançait alors en 2006 la R10 TDi (LMP1).Cette dernière était animée par un V12 à 90° de 5.5 litres TDi suralimenté via deux turbocompresseurs, un bloc développant plus de 650 ch et de 1 100Nm de couple.La greffe de ce nouveau bloc a nécessité une refonte totale de la précédente monoplace.Tout a dû être repensé, emplacement du bloc, répartition des masses, transmission, freinage, aérodynamique, etc.

Après avoir remporté les 12 Heures de Serbing, Audi a lancél a R10 TDi à l’assaut des 24 Heures du Mans.Deux voitures ont été engagées : la R10 TDi n° 7 qui a inscrit la pole position, juste devant la R10 TDi n°8. Pénalisée par des soucis au niveau de la pompe d’injection, la n° 7 a fini 3ème, alors que la n°8 a franchi en premier la ligne d’arrivée après avoir effectuée 380 tours de circuit, devenant ainsi la première voiture de course mue par un bloc diesel à remporter cette prestigieuse course.

Un exploit qui a marqué l’histoire du sport automobile et qui souffle cette année sa dixième bougie. Audi a tout naturellement fait un clin d’œil à cet anniversaire en sortant l’album de famille et en republiant quelques photos de cette époque.

Portfolio

Lire également

Audi : Deux décennies, trois générations, une success story
EuroNcap : Le plein d’étoiles pour l’Audi Q2, Ford Edge, Hyundai Ioniq et Suzuki Ignis

Répondre à cet article