Accueil du site > Actualité > Actualité > Vers un quota GPL/C sur la production nationale

Marché automobile algérien : Vers un quota GPL/C sur la production nationale

4 commentaires

Publié le lundi 25 septembre 2017 à 19:48, par La rédaction

Lors d’une conférence sur la promotion de l’utilisation du GPL/C, le directeur de l’Autorité de régulation des hydrocarbures, M. Saidani Allaoua, a déclaré que l’idée d’imposer un quota GPL/C pour les voitures montées en Algérie était sur la table du ministre.

Durant le débat de cette conférence, des opérateurs privés ont appelé à une révision de la réglementation régissant l’installation des kits dans le milieu urbain tandis que d’autres ont suggéré à convertir en GPL/C 10% des véhicules fabriqués localement.

Sur ce point, le directeur de l’ARH, M. Saidani Allaoua, a fait savoir à l’APS que le ministère de l’Energie avait demandé récemment au ministère de l’Industrie d’inclure un quota de véhicules roulant en GPL/C dans ceux montés en Algérie.

Vos commentaires

  • ]Le 26 septembre à 10:19[, par eteincele

    pour quoi ne pas commencer par crée une nouvelle appellation et un logo en rapport avec l’aspect écologique.

    une idée gratuite : SG-eco pour sir ghaz écologique ou Eco-g

  • ]Le 26 septembre à 11:31[, par Kareem Black

    Question H.S. qu’en est -t- il des nouvelles plaques d’immatriculations ? ou encore une mesure remise aux calandres grecques pour changer ?

  • ]Le 26 septembre à 14:41[, par The-Farmer

    étincelle j’ai adoré ton idée c’est vrais qui’il est moche ce logo qui date des années 80 !!

  • ]Le 26 septembre à 16:27[, par eteincele

    merci The farmer il est vraiment temps que le gpl passe au 21 siècle surtout pour convaincre les proprio de modèle en va dire luxe(luxe a l’algérienne) de passé en mode ECo-G

Répondre à cet article