Accueil du site > Actualité > Actualité > Une Tipo finit le tour du monde en 133 jours

Fiat : Une Tipo finit le tour du monde en 133 jours

Publié le mardi 21 février 2017 à 01:54, par La rédaction

Une Fiat Tipo strictement de série a achevé un extraordinaire voyage long de 41 000km (distance égale à la circonférence de la Terre) en 133 jours. Cet incroyable road trip s’est déroulé dans 22 pays et 122 villes, avec au volant le journaliste Okan Altan.

Avant de prendre la route le 13 août à partir du site de Tofaş à Bursa, l’un des sites industriels plus innovants au monde comme le certifie sa médaille d’or au titre du Word Class Manufacturing, la Fiat Tipo n’avait été soumise à aucune intervention technique supplémentaire pour ce long voyage autour du monde.

Les premières étapes se sont déroulées en Europe : avec pour point de départ la Turquie, la Fiat Tipo rouge 4 portes s’est rendue en Grèce, en Bulgarie, en Roumanie et en Ukraine avant de passer les frontières de la Russie. Là, l’infatigable voiture et son conducteur ont emprunté la route qui défile aux côtés de la plus célèbre des lignes de chemin de fer, le Transsibérien, roulant 11 heures par jour pendant 8 jours, sans jamais montrer le moindre signe de fatigue. Le voyage s’est ensuite poursuivi vers le Japon, où la voiture fut accueillie avec énormément d’enthousiasme, avant d’arriver à Yokohama pour s’embarquer à bord d’un bateau en direction du Mexique.

Cette aventure n’aurait pas été aussi remarquable sans contretemps. Celui-ci a eu lieu lorsqu’une erreur administrative a contraint M. Altan a attendre 11 jours avant de pouvoir entrer en Amérique centrale. Le périple s’est ensuite poursuivi avec une traversée en bateau de 40 jours sur les 6 000 km de l’Océan Atlantique séparant le Mexique du Royaume-Uni. Après avoir débarquée sur les côtes anglaises, la Fiat Tipo a ensuite traversé 14 pays Européens différents, parmi lesquels les Pays-Bas, l’Allemagne, la France, la Suisse, l’Autriche et l’Italie.

Le Tour du Monde en Fiat Tipo s’est achevé avec le retour dans leur pays d’origine de la voiture et de son intrépide conducteur, à qui les 400 heures passées derrière le volant auront permis d’apprécier le confort et la fiabilité de la Tipo sur différents terrains, dont les routes les plus précaires et les conditions climatiques les plus mauvaises. Comme le résume le slogan de Fiat, « Il suffit de peu pour avoir beaucoup ».

Source : Fiat

Lire notre essai de la Fiat Tipo.

Répondre à cet article