Accueil du site > Actualité > Actualité > Une suspension entièrement active pour la nouvelle Audi A8

Audi : Une suspension entièrement active pour la nouvelle Audi A8

1 commentaire

Publié le mercredi 28 juin 2017 à 15:05, par La rédaction

En attendant de la dévoiler officiellement le 11 juillet prochain lors de l’Audi Summit, le constructeur aux anneaux continu de diffuser des infirmations sur sa nouvelle A8.

La toute nouvelle suspension active de l’Audi A8 est un système de suspension électromécanique entièrement actif, qui pilote individuellement chaque roue, équipée d’un moteur électrique lui-même alimenté par le système électrique principal de 48 volts afin de s’adapter à l’état de la route. Les autres composants du système incluent des engrenages, un tube rotatif avec barre de torsion interne en titane et un levier qui exerce jusqu’à 1 100 Nm sur la suspension par l’intermédiaire d’une tige d’accouplement.

Grâce à la caméra frontale et à la fonction d’aperçu développée par Audila berline détecte très tôt les déformations de la chaussée et adapte de façon intuitive la suspension active, avant même que la voiture n’atteigne la bosse en transmettant la bonne quantité de déplacement aux actionneurs de la suspension. Ainsi, la suspension réagit avec précision et au bon moment, elliminant complètement virtuellement vibrations et secousses. Grâce à la caméra capable de fournir des informations sur l’état de la chaussée 18 fois par seconde, ce processus complexe ne prend que quelques millisecondes. Puis la plateforme de châssis électronique (ECP) traite ces informations et contrôle avec précision tous les composants de la suspension quasiment en temps réel. Couplé à la suspension pneumatique affinée pour l’A8, ce concept de suspension innovant offre une toute nouvelle expérience de conduite : la nouvelle berline de luxe reste proche de la route même avec un style de conduite dynamique, sans rien perdre de son confort.

La suspension active réduit et influe tout particulièrement sur les mouvements de roulis dans les virages et les mouvements de tangage pendant les phases de freinage ou d’accélération. Le client peut conduire de façon dynamique sans perdre une once de contrôle sur le véhicule, ou travailler à l’arrière sans être perturbé.

La présence innovante d’un essieu arrière directionnel permet de ne pas avoir à choisir entre agilité et stabilité, puisque les quatre roues deviennent directrices : tout en assurant une très bonne stabilité, la direction sportive et directe permet aussi bien une conduite souple et confortable que vive et dynamique. Le rayon de braquage de l’Audi A8, quant à lui, est réduit par rapport à celui de l’Audi A4.

Avec le dispositif de surveillance à 360° d’Audi, la suspension active de la nouvelle Audi A8 améliore aussi grandement la sécurité passive. Le système utilise un réseau de capteurs réunis au sein du contrôleur d’assistance à la conduite (zFAS) afin de détecter les risques de collision aux abords du véhicule. En cas d’impact latéral imminent à plus de 25 km/h, le mécanisme de suspension rehausse la carrosserie du côté exposé de 80 mm en moins d’une demi-seconde. L’impact est ainsi redirigé vers les zones plus rigides de la berline de luxe, telles que les longerons et la structure du sol, réduisant de moitié la charge appliquée aux occupants.

Vos commentaires

  • ]Le 28 juin à 20:05[, par fviz

    avec toute cette profusion technologique qui va surement descendre en gamme dans le futur il faudra former des gens wa el iltihak bi el rakb sinon c’est le retour du "bral" hachakoum.

Répondre à cet article