Accueil du site > Actualité > Actualité > Une boîte automatique à neuf rapports pour la Civic Diesel i-DTEC

Honda : Une boîte automatique à neuf rapports pour la Civic Diesel i-DTEC

Publié le dimanche 29 juillet 2018 à 16:44, par La rédaction

La gamme Honda Civic Diesel i-DTEC accueille est désormais disponible sur Civic avec une transmission automatique efficace à neuf rapports, une première pour la motorisation diesel de la Civic.

Avec un étagement des vitesses large, la transmission à neuf rapports revendique une efficacité exceptionnelle : le rapport très faible de première vitesse offre un lancement souple et puissant tandis que le rapport de vitesse supérieur garantit un régime moteur faible en vitesse croisière, ce qui réduit la consommation de carburant et le bruit.

Le i-DTEC de 1,6 litre automatique offre à la fois des performances exaltantes, une efficacité exceptionnelle et l’un des meilleurs rapports consommation/puissance parmi les modèles automatiques du même segment.

Le moteur délivre sa puissance maximale de 120 PS (88 kW) à 4 000 tr/min et son couple maximal de 300 Nm dès 2 000 tr/min. Associé à cette nouvelle transmission automatique à neuf rapports, il peut emmener la Civic 5 portes de zéro à 100 km/h (62 mph) en 10,9 secondes et à une vitesse maximale de 200 km/h (124 mph). Avec ce groupe motopropulseur, la Civic 4 portes effectue elle le 0 à 100 km/h 10,7 secondes.

De plus, ce groupe moteur-boîte offre des émissions très limitées. Ainsi selon le cycle combiné du test NEDC révisé, la nouvelle Civic i-DTEC de 1,6 litre automatique a enregistré des émissions de CO2 de 109 g/km (quatre et cinq portes).

L’étagement des rapports dans la boîte de vitesse permet à cette transmission de délivrer des changements de vitesse souples et une sensation d’accélération linéaire à travers les vitesses. En fonction du régime moteur et de la force exercée sur l’accélérateur, la transmission est aussi capable de « sauter » des vitesses pour une réaction plus rapide, en passant directement de la 9e à la 5e vitesse, par exemple, ou de la 7e à la 4e vitesse, en plus de la rétrogradation de une et deux vitesses.

Le dernier moteur Honda i-DTEC de 1,6 litre présente des pistons en acier forgé pour réduire les pertes de refroidissement et un « aiguisage du plateau amélioré », qui diminuent le niveau de friction entre les pistons et les alésages de cylindres pour permettre un mouvement.

Son turbocompresseur revu est doté de buses à jet variable hautement efficace et d’une vitesse de rotation contrôlée de manière précise par l’électronique embarquée. Ces spécificités minimisent le temps de réponse du turbo et offrent une combinaison optimale d’accélération à bas et moyen régimes et de performances à des vitesses élevées. La déperdition d’énergie est plus faible que sur les précédents moteurs i-DTEC, grâce à la nouvelle conception du compresseur dans le turbochargeur. Toutes ces mises à jour contribuent à des niveaux de consommation de carburant réduits par rapport à la précédente génération d’unité i-DTEC.

Le nouveau Honda 1,6 litre i-DTEC est l’un des premiers moteurs officiellement testés par la procédure d’émission en conduite réelle (EDR) pour valider les niveaux d’émissions de NOx et de particules. La motorisation diesel est équipée d’un nouveau système de convertisseur de stockage de NOx (NSC) avec une densité cellulaire supérieure, qui permet une conversion plus rapide et une réduction des émissions. Un filtre à particules recouvert d’une pellicule en argent améliore également l’efficacité de la combustion des particules, prolongeant la durabilité des composants du dispositif d’échappement, en raison de la production de chaleur plus courte dans le filtre à particules.

La Civic cinq portes est assemblée chez Honda of the UK Manufacturing, dans l’usine de fabrication de Swindon aux Royaume-Uni, tandis que la Civic quatre portes est toujours construite en Turquie pour le marché européen. Le i-DTEC de 1,6 litre Civic automatique est disponible à la commande dès maintenant pour les deux carrosseries, quatre et cinq portes.

Répondre à cet article