Accueil du site > Actualité > Actualité > Un taux d’intégration nationale de l’ordre de 50 % sera atteint (...)

Industrie automobile : Un taux d’intégration nationale de l’ordre de 50 % sera atteint dans cinq ans

Publié le lundi 16 janvier 2017 à 08:38, par Radio Algérie

Le taux d’intégration nationale de la pièce produite localement destinée aux véhicules montés en Algérie atteindra les 40 à 50 % dans les cinq prochaines années, a indiqué, dimanche à Oran, le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb.

S’exprimant devant la presse, en marge d’une visite de travail et d’inspection à Oran, le ministre a souligné que dans les cinq prochaines années, un taux d’intégration de l’ordre de 40 voire 50 % sera atteint pour ce qui est de la pièce fabriquée en Algérie et destinée au secteur de l’automobile.

Visitant la société "Martur Algéria Automotive Siting", spécialisée dans la fabrication des sièges de voitures et qui sous-traite pour le compte de "Renault Algérie", M. Bouchouareb a appelé les responsables de cette entreprise à améliorer la qualité des produits pour les rendre compétitifs.

A ce propos, le ministre a précisé que ce taux d’intégration, projeté dans les prochaines années, "est tout à fait réalisable et le sera indéniablement avec l’encouragement de la sous-traitance dans le secteur de la pièce de rechange automobile".

Répondre à cet article