Accueil du site > Actualité > Actualité > Un protocole d’accord pour hisser l’intégration des kit (...)

Sous-traitance : Un protocole d’accord pour hisser l’intégration des kit GPL

Publié le jeudi 22 novembre 2018 à 07:33, par APS

Un protocole d’accord pour hisser l’intégration de la production de kit GPL a été signé mercredi par le Directeur général de Naftal, Rachid Nadil et le président de la Bourse algérienne de la sous-traitance et des partenariats (BASTP), Kamel Agsous.

Intervenant lors d’une conférence de presse organisée en marge de l’inauguration du Salon international de la sous-traitance, ALGEST 2018, M. Agsous a expliqué que ce protocole d’accord vise l’accompagnement de l’entreprise Naftal par les entreprises affiliées et non affiliées au réseau de la BASTP pour l’intégration de produits, actuellement importés, notamment dans la production des kits GPL. Le même responsable a estimé que ce mécanisme d’accord est une possibilité "extrêmement importante" donnée aux donneurs et aux receveurs d’ordre pour travailler sous la formule de partenariat. De plus, M. Agsous a pointé l’intérêt de sécuriser les investissements industriels pour que les sous-traitants soient au niveau des normes nationales et internationales."Cet accord doit être suivi des faits pour optimiser l’intégration sur l’ensemble de la chaine de valeur, ce qui permettra aux entreprises nationales de commercialiser des produits de qualité à des coûts et des délais acceptables", a-t-il fait observer.

Présent à cette conférence de presse, M. Nadil a pour sa part qualifié ce protocole d’accord de "grande opportunité" pour Naftal et pour les sous-traitants nationaux publics et privés. Il a souligné l’importance de ce protocole qui permettra de réduire les importations de pièces de production des kit GPLc, dont la totalité est actuellement importée.

Le même responsable a également évoqué les discussions en cours avec des partenaires étrangers pour la construction en Algérie, courant 2019, d’une usine de fabrication de kits pouvant constituer un donneur d’ordre pour les sous-traitants locaux.

Répondre à cet article