Accueil du site > Actualité > Actualité > Un premier partenariat réussi avec le croissant rouge algérien

Renault Algérie : Un premier partenariat réussi avec le croissant rouge algérien

Publié le mardi 26 juillet 2016 à 11:00, par Communiqué de Presse

Renault Algérie a reversé, tout au long du mois de ramadan, jusqu’à 400 DA au Croissant Rouge Algérien sur chaque opération de réparation et de maintenance effectuée au niveau de ses Succursales et a récolté plus d’1 million de DA au profit de ceux qui en ont besoin.

Guillaume Josselin, Directeur Général du Groupe Renault en Algérie a été reçu, le 21 Juillet 2016, par Madame la Présidente du Croissant Rouge Algérien, Saïda Benhabiles, pour lui remettre le chèque des dons collectés par les succursales de Renault Algérie tout au long du mois de ramadan, dans le cadre de l’opération TadaMoon.

Ce chèque était d’un montant d’un peu plus d’1 million de Dinars Algériens et les dirigeants de ces institutions citoyennes se sont tous deux félicités de la réussite de ce premier partenariat et ont exprimé leur souhait de créer plus d’initiatives communes au service des algériens et des algériennes qui en ont besoin.

Pour rappel, durant tout le mois de ramadan, la marque au losange a mis en place un dispositif qu’elle a appelé TadaMoon pour participer, aux côtés du Croissant Rouge Algérien, au mouvement de solidarité et de partage qui caractérise ce mois sacré. Pour chaque révision ou réparation effectuée aux ateliers aprèsvente de de la succursale de Oued Smar, des Grands Vents ou d’Oran, Renault Algérie a reversé jusqu’à 400 DA au Croissant Rouge Algérien.

Ce don fait partie des opérations de mécénat menées par Renault Algérie qui entrent dans sa démarche globale d’entreprise citoyenne.

Portfolio

Lire également

Renault Algérie : Rendez-vous en ligne pour le SAV
Renault Algérie Production : 55.000 véhicules en 2 ans
Groupe Hasnaoui : Tabco et GHMedia pour le secteur automobile
Groupe Hasnaoui : Partenaire du Forum Africain d’Investissements et d’Affaires « le rendez vous d’Alger »

Répondre à cet article