Accueil du site > Actualité > Actualité > Un numéro d’immatriculation national unique dès 2017

Carte grise électronique : Un numéro d’immatriculation national unique dès 2017

9 commentaires

Publié le vendredi 25 novembre 2016 à 21:11, par APS

La carte d’immatriculation électronique (Carte grise électronique) qui entrera en vigueur en 2017, comporte un numéro d’immatriculation national unique et une puce contenant toutes les informations relatives au véhicule, a indiqué, jeudi à Alger, le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Nourredine Bedoui.

Répondant à la question orale d’un membre du Conseil de la nation sur la suppression de l’indicatif de la wilaya sur les plaques d’immatriculation, M. Bedoui a précisé que "la carte d’immatriculation électronique qui entrera en vigueur durant le premier trimestre 2017 comporte un numéro d’immatriculation national unique, similaire à celui de la carte d’identité nationale".

Le numéro d’immatriculation est attribué dès la première année de mise en circulation du véhicule, et "ne changera pas", même en cas de vente du véhicule à une personne résidant dans une autre wilaya, a-t-il ajouté.

Il a révélé que cette immatriculation "comprend six chiffres et lettres unifiés sans aucune relation avec les informations personnelles du propriétaire du véhicule ou de son lieu de résidence", c’est-à-dire que "le code de wilaya sera supprimé", précisant que cette carte électronique "est composée également d’une puce renfermant des fonctionnalités liées au contrôle du véhicule, aux assurances et à la consommation du carburant".

Vos commentaires

  • ]Le 26 novembre à 10:40[, par gedz

    Supprimer le code wilaya sur le matricule est une bonne chose, je pense même que c’est un droit d’être anonyme, du moins dans son pays !

    MAIS ya un MAIS ! Ils n’ont rien précisé quant à l’année... cette dernière dévalorise fortement de nombreux véhicules encore en très bon état :-( elle sera supprimée j’espère !!

  • ]Le 26 novembre à 10:44[, par passionauto

    Bonjour,
    Je sais que les autorités non jamais demande d’avis à personne ,moi je pense que cette carte grise électronique c’est bien mais supprimé l’indicatif de wilaya n’est pas une bonne idée car reconnaître un conducteur hors wilaya c’est être plus vigilant à ses mouvements et être plus passion avec ses fausses manœuvre sachant que fort possible il ne connait pas la route,et si on est piétons on sera plus attentif à ses questions,donc l’indicatif de wilaya n’a rien de raciste mes démontre la richesse et la diversité de notre grand payer,rabi yahfdo.;-)

  • ]Le 26 novembre à 13:25[, par Touka

    Ca facilitera les formalités administratives ! Une bonne nouvelle.

  • ]Le 26 novembre à 14:04[, par aminerona

    la carte grise électronique information sur les assurance ok MAIS sur la consommation du carburant !!!!!! a chaque passage en station tu presente ta carte grise ou quoi !!! application des quotta de carburant pour chaque véhicule  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! cette nouvelle carte grise cache BEAUCOUP de chose les amis

  • ]Le 26 novembre à 14:09[, par aminerona

    pour les control des véhicle a chaque passage a l’agence controle technique et agence d’assurance tu presente ta carte grise électronique pour enregistrer les info sur l’etat les sinisres et le kilometrage afin de faire face au revendeur qui trafique les compteur des véhicule
    mais le carburant la pilule a du mal a passer

  • ]Le 26 novembre à 15:46[, par gedz

    Bien fait pour les quotas de carburants :’-)) au moins ceux qui roulent trop sans but vont moins encombrer les villes et apprendront à marcher un peu à pieds ha ha ha

  • ]Le 26 novembre à 15:52[, par passionauto

    consommation du carburant ?!! sur taxé, que j’ai payé de ma poche.
    bon mais toute est possible dans notre pays.

  • ]Le 26 novembre à 16:17[, par mizand

    Enfin de compte Castro n est pas mort a voit tout ca,

  • ]Le 26 novembre à 21:44[, par Touka

    Pour la consommation de carburant ça doit concerner les régions touché par la contrebande.

Répondre à cet article