Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Accueil du site > Actualité > News > Algérie > Un nouveau magasin central de pièce de rechange sur 15.000m²

Renault Algérie : Un nouveau magasin central de pièce de rechange sur 15.000m²

23 commentaires

envoyer l'article par mail envoyer par mail
Publié le mardi 4 septembre 2007 à 05:21, par Mohamed Amine MERIEM

Après le réseau commercial, Renault Algérie s’attaque au circuit de distribution de la pièce de rechange et des accessoires, en inaugurant à Tessala el Merdja, un nouveau magasin central de pièce de rechange, sur un site d’une superficie de 15.000m².

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Renault Algérie a choisi la commune de Tessala el Merdja, en plein cœur de la Mitidja, pour installer son nouveau magasin central de pièce de rechange.

Avec 1000 pièces en gestion quotidienne et le stockage de 20.000 références, ce magasin central desservira en pièces et en accessoires, l’ensemble du réseau commercial Renault Algérie.

.

Ce magasin, érigé sur un terrain de 15.000m², est le centre névralgique de la distribution de la pièce de rechange de la marque au losange en Algérie. Le site abrite un hangar haut de 12 mètre dans lequel sont stockés, sur plusieurs niveaux, les 20.000 références de pièce de rechange Renault et Dacia.

Il aura fallu moins d’une année pour que ce magasin soit entièrement opérationnel. Ce projet qui a couté deux milliards de dinars répond à un marché qui ne cesse de progresser. Renault Algérie doit donc répondre aux besoins de tous les possesseurs actuels de voitures de marque Renault et Dacia, et à partir de cette année, ces besoins risquent d’évoluer de manière importante, explication :

Le premier boom du marché automobile a eu lieu en 2003, un second plus important a eu lieu en 2004. Les voitures écoulées pendant ces deux années commencent se faire vieilles et à consommer de la pièce d’usure. En 2005 et 2006, le marché a encore bondi, Renault avait vendu encore plus de voitures, et d’ici un an ou deux, ces voitures auront trois ans et commenceront, elles aussi, à user quelques uns de leurs composants. Le pic de demande est donc inévitable et imminent.

Et ce n’est pas tout, puisqu’on doit ajouter à cela un marché qui continue sa progression vertigineuse, l’ambition du constructeur à lutter contre la pièce contrefaite, une gamme qui va en s’élargissant et un cycle de renouvèlement des modèles écourté, ce dernier point implique un introduction plus fréquente de nouvelles références de pièce de rechange.

Et puisqu’on parle de Renault, il faudra mettre dans le panier le contrat 2009 et un P-DG, Carlos Ghosn, qui va plus vite et il n’est pas le seul que ses deux voitures engagées en Formule 1, il en résulte 14 nouveaux produits à mettre sur le marché algérien horizon 2009 et qui apporteront leur lots de nouvelles références de pièces et d’accessoires.

Tout ce cocktail a motivé Renault Algérie à acheter l’assiette de terrain à Tessala el Merdja et à y dresser ce magasin, afin de faire face à la demande de son réseau commercial en pièces.

.

Avec ses 8.000m² de surface de stockage, ce magasin offre une capacité quatre fois supérieure à celle des anciennes installations de Oued S’mar, il devient ainsi le plus important site de stockage de pièces et accessoires automobile d’Algérie. Les pièces y sont stockées dans des zones adaptées, selon leurs types, leur niveau de fragilité et la fréquence de leur utilisation. Il est évident qu’un filtre à huile doit être plus accessible qu’un bouton d’autoradio.

Avec cet investissement, Renault confirme son intérêt pour le marché et le client algériens. L’inauguration de ce magasin, le vingt-septième dans le monde, a été marquée par la présence de M. Luc-Alexandre Ménard, Directeur des relations extérieures de Renault, Président du conseil d’administration de Dacia et leader du Comité de management de la région Euromed, celle de M. Bernard Cambier, Directeur Monde Division Pièces et Accessoires, Christian Parfait, Directeur qualité Service Euromed, M. Gilles Moncond’Huy, Directeur Commercial Euromed, Madame Sylvie Blanchet, Directrice de la communication Euromed et, bien entendu, M. Stéphane Galoustion, Directeur Général Renault Algérie. Le magasin central pièces de rechange assurera la gestion complète des activités associées à la distribution des pièces d’origine et accessoires Renault et Dacia en Algérie.

Lire également :

Vidéo : Entretien avec M. Stéphane Galoustian, Directeur Général Renault Algérie

.

.

.

.

.

.

.

Noter cet article :

Vos commentaires

  • Le 4 septembre 2007 à 13:06, par Nabil

    Ce n’est pas mal mais en algérie ce sont toujours des projets à caractère commercial, pour la consommation et non la production.
    Je ne peux m’empêcher de penser à la récente annonce de la signature d’un accord samedi prochain par Carlos Ghosn en personne pour la construction d’une usine de montage Renault au Maroc. C’est très bien pour le Maroc, c’est malheureux pour l’Algérie qui était en lice pour cette usine et qui s’est faite devancer. Sommes-nous condamner à n’être que d’éternels consommateurs ? Bon sang notre pays déborde de pétrodollars, investissons dans la production, produisons !!!

  • Le 4 septembre 2007 à 14:17, par hoggar

    Un magasin central pour stocker les pièces de rechange c’est bien, mais faire fabriquer ces pièces par une sous-traitance Algérienne c’est mieux , je ne suis pas emballé par cette réalisation, même si elle fait travailler quelque dizaines d’Algériens peut être .Il ne faut pas oublier le projet de Renault au maroc, et il ne faut pas oublier aussi que l’Algérie représente pour renault qu’un comptoire commercial .Alors ne soyons pas de mauvais perdants, et Essayons de transformer notre échec en future victoire économique, en poussant Renault dans les prochaines années à partager sa sous-traitance avec des entreprises installées en Algérie .Je suis un Expert en Gestion industrielle, Franco-Algérien, et je demande au gouvernement Algérien, un plan très urgent pour constituer un pole de sous-traitance auto, qui peut être plus intéressant pour l’Algérie et les Algériens, car il est beaucoups plus générateurs de profits et de valeurs ajoutés que l’assemblage .Je ne suis pas pour une usine clé en main de montage de voiture en Algérie, comme une réponse de nif, mais je souhaite une réaction plus intélligente, en jouant sur la sous-traitance .Il faut dégager du foncier à l’ouest, il faut créer un port plus important à l’ouest , il faut créer de grandes zones industrielles pour installer les futures investisseurs.Arrêteez de surcharger alger et de tout centraliser au nord.Si j’étais ministre Algérien, je pousserai le bouchon jusqu’à installer une grande zone Industrielle à la frontière Marocaine .Le transfert de technologies et les profit sont dans la sous-traitance et non pas dans le montage.Le thème des universités d’été du MEDEF cette année est ’’jouer le jeu ’’, alors disons à Renault, nous sommes prets à jouer, Le grand marché Algérien contre un engagement de prendre de la sous-traitance en Algérie .Si vous suivez cette ligne, vous aurez tout gagné, ce n’est pas sarkosy qui a fait de la réciprocité son cheval de bataille !!. Alors jouons donc aussi avec la réciprocité. Enfin je profite de cet Espace pour dire que je suis ravi que sontarach a enfin annulé ce contrat gazier avec les Espagnoles qui n’arrêtent de bloquer SH en Espagne, et qui viennet apprendre en Algérie à coiffer les têtes des orphelins ( selon le proverbe Algérien ) .Salutations

  • Le 4 septembre 2007 à 16:28, par asdecoeur

    Cher Hoggar BRAAAAAAVOOOOOOOO, enfin des paroles lucides. Je commençais à désespérer de trouver des personnes ayant assez de neuronnes pour parler industrie auto.
    Que tout le monde comprenne que le Montage est mort, le train est passé dans les années soixantes dix, nous ne l’avons pas pris c fini. Mais la ou nous sommes encore dans la course c dans la sous traitances : pièces - cablages - vitrages - selleries - pneumatiques - ....créons des pôles en zones franches avec axes routiers et zones portuaires...
    Oui Hoggar parfaitement daccord un jeu doit se jouer à deux ou plus. Le discour face à ses marques serait le suivant : ok notre marché consomme, vous vous en rendez compte, distribuez vos produit pas de problème,...mais votre engagement est D’IMPOSER à vos soustraitant majeurs (bosch, Bendix , Hella ...) de venir produire en Algérie, ils seront exonéré, il seront bien désservie par des routes et des ports... Et peut être si le tissu de sous traitance se développe alors là oui il sera peut être interessant de faire du montage économiquement rentable et non comme le Maroc ou il ne sagit que d’artifice de droits de douanes. Et même s’il faut réver je dis que si une tel stratégie était adoptée peut être que dans 20 ans il ne s’agira même plus de montage mais de conception que l’Algérie pourrait produire...
    Encore Merci Hoggar vos paroles inspirent la sagesse autant que votre pseudo.
    Le coup de mettre une usine proche des frontières est à mon sens excellente, car la aussi il faut qu’on arete de regarder nos voisins (tunisie maroc) avec des yeux de jaloux et en dénigrant leur travails. Nous avons besoins d’eux car eux ont apris à composer avec les étrangers pour faire progresser leur économie. L’orgeuil mal placé est à mettre définitevement au placard !
    Pour le magazin Renault et ayant vécu dans la mitidja, je ne peux ne pas avoir un pincement au coeur, car sur ces 15 000m2 de terre fertiles, j’aurrais préferer voir une grande exploitation agricoles avec vaches laitières broutons des paturages verdoyant....J’arretes mon délire

  • Le 4 septembre 2007 à 16:58, par Mlle

    Bonjour ;

    esque quelqun sait comment demander un emploi au sein de cette boite ?

  • ]Le 4 septembre 2007 à 17:24[, par Mohamed Amine MERIEM

    @hoggar : Bravo, excellente intervention

    @asdecoeur : j’aurrais préferer voir une grande exploitation agricoles avec vaches laitières broutons des paturages verdoyant.... :-)))))))))))))))))))))))))))) Y’à des jours où t’es d’une lucidité deconcertante :-)

    1 vote

  • Le 4 septembre 2007 à 18:56, par asdecoeur

    Amine comme tu le sais je diversifie mes horizons, et aujourd’hui le prix de mon pack de lait en poudre m’interpelle plus que l’automobile qui m’exaspère chaque fois que je dois circuler dans alger. je m’excuse auprès des lecteurs pour cette intervention qui n’a rien à faire ici...alors Amine partant pour un site VachesAlgérie.com ?

  • Le 4 septembre 2007 à 20:37, par polo

    un article sur l’usine au maroc de renault-nissan aurait ete plus interessant à discuter, mais renault pour se racheter du coup qu’elle a fait pour l’algerie, elle investit ce magasin de piece de rechange et l’annance tombe dans les journeaux juste le landemain de la nouvelle construction de l’usine au maroc.

    moi je partage l’avis de nabil plus haut.

    pourtant renault vend beaucoup plus de ses voitures en algerie qu’au maroc, et a été à la tete du classement pendant plusieurs années, je suis vraiment touché de voir le maroc nous devance.

    mais vous savez pourquoi, les constructeurs cherchent que leur intereta surtout les francais, c’est une longue histoire....

    Normalement les algeriens n’acheteront plus de renault pour leur dignité, en tous cas moi j’ai toujours hais les voitures francaises.

    a+

  • Le 5 septembre 2007 à 13:35, par asdecoeur

    Cher Polo, désolé mais franchement non ce n’est pas du tout comme ça qu’il faut aborder les choses ! je te renvoi à l’écrit de Hoggar et de moi-mème, il faut définitivement comprendre que c tout à fait normal que les marques française ou autre pensent à leur interet, elles ne sont pas la pour fair du mécénat !!! et que nous algériens nous sommes les premier responsable de notre situation C’EST NOTRE FAUTE ET A PERSONNE D’AUTRE NON DE DIEU !!!!
    Aujourd’hui encore une fois jele repette, il ne s’agit pas de faire du montage pour le fun, ou parceque ça fait in. Compte tenu de l’ouverture douanière décidé par l’algérie (et c une bonne chose à terme), aucune marque ne jugera utile de monter des bagnoles chez nous. Compte tenu que le Maroc à toujours des barrières douanières élevé, les marques jugent utiles de monter des voiture sur le sol marocain car ils ne supportes pas la charges des droits de douanes imposé. Au maroc il s’ahit d’une rentabilité virtuelle. Le jour ou le Maroc baissera ces droit de douanes, vous verrez que les marques laisserons tombées. La visée de Renault et de tabler sur une usine au maghreb, il se trouve que le maroc est le pays choisi parceque il y’a déja un historique, mais surtout il escompte une normalisation des rapport entre le Maroc et l’Algérie pour pouvoir faire du volume car l’algérie serait une rempe de lancement pour les bagnoles marocaines pour le grand maghreb (jusqu’à l’égypte). IL N’Y A RIEN D’INTRINS2QUEMENT MALSAINS DANS TOUT çA ! Sauf une chose, c’est que l’Algérie doit avoir également une stratégie qui lui peremtte d’intégrer cette chaine en qualité d’acteur productif et non plus en tant qu’acteur comsomateur ! c à nous de le faire pas au autres ! Imaginons un instant des composants de bagnoles produits chez nous proche de la frontière marocaine ou ailleurs (avec l’autorute est ouest tout le maghreb sera révolutionné), c composants alimenteraient l’usine de montage au maroc ce dernier nous fournirais des bagnoles ça c un truc à creuser !!!! pour de la pièces l’algérie et toute trouvé, notre position géographique nous peremttrais d’alimenter plein de pays. Encore une fois il faut sortir de ce mythe de montage à tout prix !!!! dans l’industrie auto il y’a pelin d’autre axes à développer. S’il vous plait un peu de bon sens et tout le monde au TRAVAIL !!!!

  • Le 5 septembre 2007 à 13:45, par asdecoeur

    Encore un truc, si j’ai bien noté, coriige moi Amine, l’usine du maroc c 200 000 Aauto/an ? si mes calculs sont bon cela fait presque 2,5 de plus que ce que peu absorber le Maroc sur son marché domestique ! Donc vous voyez bien que le but est d’exporter ! je ne m’éttonerais pas que Sarko viennent dans ces valise en novembre avec une p’tite feuille de route tracer par Renault. Je dis tant mieux !!! Car si nos penseurs sont inteligents sera le moment pour dire : OK mais la contrpartie c des engagement d’investissement productif. Et l’économie jouera son rôle beaucoup plus efficavement que la politique pour apaisé les rapport entre Algérie et Maroc !!!

  • Le 5 septembre 2007 à 14:00, par asdecoeur

    J’oubliais (je continue c ma tournée) pour Mlle, rien de plus simple, tu t’abille bien comme il faut, tu préapre un chouette CV (précis et conçis pas 10 feuilles), tu arrives au portail, là tu ne te demonte pas face au service sécurité, tu entourloupe le gars en lui disant qu’il faut que tu vois le ou,la chargé du peronnel, à la question : avez vous un RDV ? tu répond et bien justement je dois les voir pour convenir d’un RDV, reste sur de toi ne bafouille pas, tu rencontre la personne, alors la l’instant magique : t’es en freestyle, ce sera à toi de faire LA bonne imprssion pour que l’on lise ton CV et qu’il ne termine pas à la poubelle !!

  • Le 5 septembre 2007 à 18:04, par polo

    Cher asdecoeur, tu oublies quelque chose, que le maroc jouira de tout ca, car il ya une histoire entre nous deux ;

    je ne sais pas si tu connais l’histoire de leur companie aerienne RAM (royal air maroc), quand on faisais les voyages à montreal via la ram, il faut voir comment qu’ils nous recoivent, moi pour acheter un billet chez eux on dirait qu’ils me rendent un service, j’ai changé et je suis parti par escale avec air canada ;

    maintenant dieu merci air algerie a lancé un vol direct, on a la tete haute, et il faut bien les voir comment qu’ils sont maintenant (la RAM).

    et Sache une autre fois que les constructeurs voient que leur interets chez nous, et c pas a cause des taxes douanière qu’il ont preferé le maroc, à chaque fois ils disent quelque chose de nouveau :

    - ils ont dit à cause du manque de sous-traitant de piece de rechange. (alors qu’ils ont construit 15000 m2...).
    - ils ont dit à cause du manque de tourisme !.
    - et maintenant à cause des taxes douanière.

    En tout cas moi ca m’ai elgal, renault ne signifie rien pour moi, qu’ils construisent ou pas une usine ici j’achetai jamais cette marque.

    Une dernière chose cher asdecoeur tu a dis des choses vraies ou fausses mais sache tres bien, la verité tu ne la connaiteras jamais, ni moi, ni toi, tout ce passe dans les coulisses.

  • Le 6 septembre 2007 à 11:54, par hoggar

    Chacun a le droit de choisir la marque qu’il souhaite, le débat n’est pas là .En France, les Algériens ont réagis comme vous, voir même plus, certains appelaient au boycott de Renault, d’autres critiquaient les autorités Algériennes de ne pas avoir su attirer Renault et mieux défendre les intérêts Algériens .Pour ma part, je respecte les avis de tous les hommes libres, et je trouve que c’est de bonne guerre toutes ces réactions, quelles soient épidermiques ou réfléchies .En tout cas , la décision de Renault ne nous a pas laissé indifférents et ceci est fortement positif à mon sens. Maintenant, il faut analyser les pourquoi de la chose, ni dans le nationalisme aveugle, ni dans l’excès, car on ne trouvera de solution ni dans l’un ni dans l’autre, et Les raisons à mon avis sont diverses :
    1/ Le royaume a su mettre en valeur son port de Tanger, qui n’as pas été construit par hasard, car à mon avis les discussions avec le Maroc étaient beaucoup plus anciennes
    2/Les décisions du Maroc, qui sont détenus principalement par le roi, sont exécutés avec fidélité et de façon immédiate, contournant ainsi toute bureaucratie, ou lenteurs administratives ( c’est aussi ce que président Bouteflika a fait avec les émiratis, et c’est bien )
    3/La politique actuelle du Foncier Marocain ( qui est très contestable ), est très attractives , puisque les terrains sont pratiquement offerts gratuitement aux investisseurs, et la fiscalité est très souple ( voir aussi une certaine panique au maroc, de louper les investissement ) .
    4/La sous-traitance est déjà présente au Maroc, et une petite usine de montage de 50 000 véhicules appartenant à Renault et Peugeot, existe déjà aussi.
    5/Le Maroc dépense sans compter dans les réseaux d’influence(les lobby), partout en Europe, et en Amérique.
    6/La communication à travers les forum sur le Maroc, sont organisés un peu partout dans le monde, pour que le Maroc reste toujours dans l’actualité économique.
    7/Le Maroc optimise ses investissements, et investit intelligemment .
    ....
    quand on mets ces atouts et ces qualités les uns à côté des autres, eh bien ça donne un environnement d’investissement attractif.
    Evidemment, on peut également lister beaucoup de points négatifs du Maroc .

    Dans ma précédente intervention, j’avais insisté sur la sous-traiance, car les avantages sont nombreux :
    - Acquisition d’un savoir réellement Technologique
    - Le profit est plus important, car le sous-traitant approvisionne le montage , mais aussi le SAV !
    - La sous-traitance attire les constructeurs, car dans les schémas de production, le juste à temps à l’européenne, qui stipule les fameux 5 zero ( zéro stock, zéro délais, zéro défaut...)est un schéma ou le zéro stock est obtenu grâce au voisin, le sous-traitant, qui lui, doit assurer une réelle gestion des stocks en amont.
    Il est important de noter, que personne n’évolue s’il ne reconnaît pas ses faiblesse et ses manques . La politique de prestige doit être concrète et doit correspondre à la réalité de l’économie. Aujourd’hui on parle d’une Algérie puissante financièrement, mais pas économiquement ( hors hydrocarbures ) .Il faut encourager des patrons Algériens à visiter plus régulièrement les salons et les forum en Europe, au canada et aux usa .Les encourager à aller vers les constructeurs, pour évaluer leurs besoins en sous-traitance, les encourager à chercher des partenaires non nationaux pour créer des sociétés à capitaux mixtes .
    -  Il faut aussi que les Algériens comprennent que les séries de réformes lancés par les deux derniers gouvernement, sont nécessaires, même s’ils sont douloureux sur les plans sociaux et culturels (et notamment la culture du travail bien fait),
    -  Un pôle de sous-traitance fort , oui il est urgemment nécessaire, mais aussi un schéma directeur d’industrialisation des régions Algériennes .Une ville comme Tiaret, situé à 1200m d’altitude, réputé pour la qualité de son blé, et de son cheptel, serait plus profitable à une industrie Agroalimentaire, que l’automobile ou la pétrochimie (Total n’est pas intéressé par la raffinerie de Tiaret selon reuters, donc Total confirme comme Fiat de la vocation de Tiaret incompatible à ce type d’industrie , alors pourquoi insister ? ).Donc Ce shéma directeur doit tenir compte des ressources humaines et matérielles, mais aussi géographiques et naturels.
    -  Je suis très optimiste, par cette dynamique qui commence en Algérie, que j’encourage, et Vive l’Algérie.

  • Le 8 septembre 2007 à 11:05, par asdecoeur

    Rien à rajouter, tout est dit est surtout une chose essentielle dans les propos de Hoggar : L’investissement etranger ne se décrete pas, des conditions de captage de ces fonds sont des prérequis necessaires, par des actes et non des mots. Je rajoute qu’audela des actes il faut aussi une maturité mise en évidence par un comportement. Imaginons un investisseur X, ayant le choix entre l’Algérie et un autre pays. Partant du principe que l’Algérie c mise à niveau sur toute les condtions économiques de faire prospérer cette investissement (sur le plan logistiques, fiscales, financiers : c loin d’^éte le cas aujourd’hui mais ademttant). Notre investisseur visite les deux pays, à priori tout est pareil sauf que chez nous, il va en conduisant s’appercevoir de notre total irespect du code de la route en toute impunité, il va s’appercevoir aussi au resto que la qualité de service c pas notre tasse de thé, enfin il va vite comprendre en visitant les immeubles d’Alger que le civisme est un mot absent de notre dictionnaire. Bref dans sa grille d’évaluation il est fort probable que l’Algérie ne soit pas retenue. Je ne prétant pas que cela ce passe ainsi, je souhite juste mettre en lumière, l’ensemble des points à amélioré à notre niveau en tant que citoyens sans faire appel à l’Etat pour améliorer l’image de notre magnifique pays. c aussi une manière de dire à mon ami Polo, qu’il faut arreter avec nos fantasmes sur ce qui se passe derière le rideau, oui certainement et bien sur qu’il y’a des vérités que l’on ne connais pas, mais c valables dans tout les pays du monde, ce n’est pas pour autant que les autres n’avances pas. Je reviens sur les propos de Hoggar que je partage en tous points, je rajoute pour prendre un exemple concret : les instalation de la SNVI ? vous pensez que des investisseurs ne s’y sont interssé ? et nos gouvernants vous pensez qu’ils font dodo ? Un problème majeur et de taille fait que rien ne se concrétise ? car la facture serait 10 000 personnes au chomages ! et cet exemple est valable pour d’autres secteurs. Le développement ne doit pas être s’acrifier sur l’hotel du social, mais le progrés ne doit pas se faire sur le dos des plus démunie. Toute la difficulté et là pour notre pays (mais pas seulement), trouver le juste milieu entre progés économique, ouverture, et progrés social.

  • Le 12 septembre 2007 à 12:52, par ?

    Alfreix, Enava, ou encore Michelin ... sont déjà dés exemples bel et bien concrets dans le domaine de la production d’accessoires et d’équipements automobiles... que deviennent ils ? Pourquoi ne pas les encourager ? Encourager des join ventures ? Je pense aussi au mec de Ghardaïa qui fabriquait des radiateurs ? Safia qui fabriquait ou fabrique encore des filtres à air et huile ? Je repense aussi à la petite mise en scène d’il y a un mois ou notre président et son ministre de l’intérieur nous faisait un soap show à l’égyptienne à la télé, traitant de Smasria les concessionnaires automobiles en Algérie (qui avait acheté des espaces dans une sorte de centre commercial dans l’oranie), nous faisons quoi pour imposer des normes aux constructeurs automobiles ? Après avoir obtenu gain de cause en enlevant l’importation des véhicules de moins de 03 ans, les prix sont toujours aussi enflammés ; le service aussi médiocre sans parler de la qualité, ni des délais de livraisons ! J’en arrive même à souhaiter vivement que ce mécanisme reprennent du service, vu le marché de l’occasion en Algérie ! Pour quoi ne pas imposer des règles de jeu strictes comme en Tunisie ? Ou encore mieux, des normes comme celles qui existent dans le marché médical ? Au delà d’un certain seuil d’importation, la production locale est imposée !!! Ne serait ce que du conditionnement !!! Tant de questions qui resteront en suspends ....

  • Le 12 septembre 2007 à 18:55, par samir

    c’est bien d’avoir une piece d’origine Renault, mais il est souhaitable de crée une page web contenant les prix en TTC, de ces pieces.

  • Le 16 septembre 2007 à 13:06, par Khaled

    Trés beau debat. Je me suis régalé à lire tout ça. C’est plein d’infos economiques, un niveau de débat assez elevé quand même. Et surtout un réalisme frappant. Je suis entièrement d’accord avec asdecoeur, il faut arreter de croire que nous sommes les meilleurs au maghreb -parce que c’est une connerie- et surtout ne plus critiquer le gouvernement sans savoir réelllement ce qui se passe.

  • Le 23 septembre 2007 à 20:14, par Monsieur Samir BENZIDOUN ( SEREB )

    Je tiens a me feliciter pour cette réalisation, qui pour moi serait une référence.

    Je tiens également à feliciter l’ensemble de mon pérsonnel et tous ceux qui mon aidés pour aboutir à la fin de cette mission, réalisée en un temps recors (avis des professionnels).

    Je remercie profondément les chefs de projets de renault (Salim et raouf) pour leurs collaborations et facilités administratives.

    MErci beaucoup pour le BET - SOTEC principalement Monsieur Pierre MAURIN.

    A tout ce beau Monde je dis simplement MERCI

    1 vote

  • Le 30 novembre 2007 à 20:59, par KAMLI HAKIM

    salut . s v p jamerie bien avoire un emplois a votre magasin je vos fait savoire que j’ai un diplome technicien superieur en maintenance des engin roulente j’atent votre réponse merci

  • Le 30 novembre 2007 à 23:22, par ?

    KAMLI HAKIM, un bon conseil : Déplacez vous directelent chez eux, soit au magaasin, ou la direction générale, imprimez quelques copies de votre CV bien mis à jour, revu et corrigé, et armez vous de courage !!!

    Sur ce, bon vent

  • Le 25 décembre 2007 à 21:26, par essamed

    felicitations et mabrouk alina pour ce nouveau grand magasin
    a ALGER . UNE reponse s.v.p j’ai achete en 2005 une renault
    samsung 3 mais ce qui m’inquiete ceux sont ses pieces de rechange dont j’aurais besoin ex : plaquettes de freins ,filtres a huile optiques amortisseurs .
    on peut les trouver dans ce nouveau magasin ?
    BONNE CONTINUATION

    1 vote

  • ]Le 30 octobre 2012 à 22:20[, par sindbad

    Bonjour
    Je cherche un pare-choc arrière pour mégane II berline (classic 4 portes),1,5 DCI,année 2004.
    Est-il possible d’effectuer des commandes via ce site.Merci

  • ]Le 31 octobre 2012 à 09:18[, par Dalil C.

    @ sindbad : Vous ne pouvez pas passer des commande via notre site, autoalgerie.com est un site Internet dédié à l’information automobile en Algérie.

    Mais à toute fin tuiles voile le site de Renault Algérie : http://www.renault.dz/

    Sinon vous avez directement l’espace dédié au réseau pour avoir leurs coordonnés et les contacter : http://www.renault.dz/transverse/de...

  • ]Le 27 juillet à 12:09[, par Jean75

    Bonjour,

    je suis d’accord avec le commentaire de Nabil. Le pays devrait investir dans la production de pieces auto de voitures par exemple afin d’avoir un poids plus important dans le domaine automobile.

Répondre à cet article