Accueil du site > Actualité > Actualité > Un nouveau cahier des charges dans quelques jours, annonce le (...)

Industrie automobile : Un nouveau cahier des charges dans quelques jours, annonce le ministre

4 commentaires

Publié le jeudi 13 juillet 2017 à 15:22, par Khaled A.

Intervenant sur les ondes de la chaine 3 de la Radio nationale, le ministre de l’Industrie, Mahdjoub Beda, a fait savoir que le secteur de l’industrie automobile nécessite une réorganisation pour encourager et attirer les investisseurs et ne pas se limiter à l’importation.

A cet effet, une commission est actuellement en train de travailler sur la révision de l’actuel cahier charges qui comporte « des failles et on doit revoir notre politique dans ce secteur ». Le secteur étant très important, le ministre Mahdjoub Bedda estime qu’il faut "revoir la politique de l’industrie automobile et trouver comment encourager les équipementiers à venir en Algérie et créer des PME-PMI dans la sous-traitances" a-t-il déclaré avant d’ajouter que « les travaux de ladite commission arrivent à terme et un nouveau cahier des charges sera près dès la semaine prochaine ».

Le ministre a indiqué qu’à travers cette démarche, le gouvernement donne un signal fort aux investisseurs qui veulent travailler avec les moyens qu’on a donné avant mais pas pour ceux qui versent dans l’importation déguisée et que "c’est terminé en Algérie".

Vos commentaires

  • ]Le 13 juillet à 19:16[, par fviz

    oh la la mais c’est pas vrais ! c’est incroyable !!!!!! la sous traitance par ci la sous traitance par la !!" HAAAAOUUU" monsieur le ministre vous m’entendez ? bien-sur que non, d’abord tout ce blabla la dreamteam( dreamteam avec ironie monsieur K) qui vous a précéder nous la rabâcher une centaine de fois et ça a foirer quand même ;la preuve vous êtes au point mort ensuite regarder l’histoire des constructeurs automobile ont t’ils chialer comme des gosses qui ont perdus leur sucette mmh.mmh.mmh y’a pas de sous traitance donc on arrêtent tout.et azidouka baiten min el chiiri les usines de montages implanter partout dans le monde depuis les années 70 et même avant ;au japon ,en Russie ,en Europe centrale ,au Mexique ; au brésil ,en argentine et j’en passe (je précise que c’est aux quatre coins du monde) le manque flagrant de sous traitants a l’époque les a t’ils arrêter ? et je termine par cette aberration de pme pmi made in bladi qui comme par miracle est la supersoluce a l’industrie auto dz et tout ça quand ? en 2017 l’ère industrielle chinoise par excellence et dans l’hombre gigantesque de sociétés que vous ne pouvez ignorer l’existance tant elles sont profondément ancrées dans cette même industrie ouvrez donc un capot monsieur le ministre et "IKRAA "( bosch ,valeo ;delphi,magneti marelli denso..... wa aktafi bi hadha el kadre) ces dernières ont toutes un département recherche et développement sont toutes capables de fournir de la pièces de l’équipement a très bas prix et a flux tendu . monsieur le ministre vous êtes dans le pétrin vos prédécesseurs ont flinguez les concessionnaires alors que ça commencer a prendre et vous vous semblez être dans les nuages ça ne marchera jamais y’a pas une goutte en amont donc ça sera sec en avale. donnez beaucoup d’eau a vos petits et a vos vieux ça va chauffer encore un peut.

  • ]Le 15 juillet à 10:03[, par fviz

    je me suis rendu compte que je me laisse aller facilement a la critique sans donner une chance si elle existe aux acteurs de l’industrie auto dz.
    voyons voir comment pourraient t’ils s’en sortir.
    1-création de lycées professionnels spécialises dans tout ce qui touche de prés ou de loin aux technologies automobiles le but et la formation d’opérateurs et d’ingénieurs. la ces le rôle du gouvernement.
    2-bien sur du lycée a l’université y’a q’un pas donc il faudra renforcer les institues déjà existants qui on un lien avec l’industrie et surement en créer de nouveaux , faire en sorte que la théorie soit applicable et praticable au sein même d’ateliers ,de laboratoires dans les universités même qui pourraient en premier travailler sur des chose ultra simple pourquoi pas copier de la technologies comme cela ce fait encore en chine.encore du ressort du gouvernement.
    3-renforcement des liens entre les universités et les usines,d’accord les zones industrielles de nos wilayates ne regorgent pas d’usines lier a l’automobile (l’Algérie est presque numéro un en limonade et en chips...) alors il faudra en créer. rôle du gouvernement et de nos chers milliardaires.
    4-ultra centraliser le secteur du moins en première étape (période de gestation) tout doit passer sous contrôle de l’état qui doit être compétant dans la façon de gérer techniquement et politiquement (les différents ministères impliqués (de l’industrie de l’enseignement du commerce des finances ...........) et de construire les infrastructures adéquates ;usines électriques,’ approvisionnent en eau transport ferroviaire, traitement des déchés..... etc.
    4- coordonner tout ça le temps nécessaire a la formation des équipes d’os et d’ingénieurs pour les injecter directement dans le marché du travail dans les usines déjà construites en parallèle je parle d’usines de transformation de matières premières : acier ,aluminium verre,caoutchouc et autres . et pourquoi pas les injecter directement chez Renault Algérie.
    5-prier pour que ça marche.
    y’a surement beaucoup d’autres choses a faire pardonnez mes lacunes.
    ps : j’entends un certain khaed A jubiler et crier "QUOI il ose parler de sous-traitance après notre dernier échange un peut houleux sur le sujet !!!!!"
    - d’abord j’espère que vous êtes en vacance et que vous ne verrez jamais ça" chlaouche blaouche"je croise les doigts .
    ensuite sérieusement, c’est vrais j’avoue j’en parle un peut mais il y’a une petite nuance je parle d’une véritable feuille de route industrielle qui va au delà de la simple sous-traitance.et je rajoute que même avec tout les sous-traitants du monde en Algérie ,fabriquer des voitures d’une génération en retard qui coûtent 200 briques est ce bien raisonnable.

  • ]Le 15 juillet à 16:09[, par VeyronBugatti

    @ Fviz

    + 10000000000000000000000000000000 pour vos 2 brillante analyses et dire que l’usine de Tanger vient de produire sa millionième Dacia / Renault !!!
    Mon frère était samedi pour vendre son vieux tacot, près de lui un Monsieur a refusé une offre à 220 millions pour une Sandero DCI !!!

    Hier un Papa de 4 enfants la cinquantaine ma dit " j’ai perdu espoir d’acheter un jours une voiture pour Madame et les enfants" !!! Dommage pour notre peuple !!!! Verra t’on un jour le bout du tunnel ??? Allahou A3lamm !!!

  • ]Le 15 juillet à 20:41[, par Khaled A.

    Salam,

    les "chlaouchblaouch" ne fonctionnent pas à ce que je vois loool.

    Plus sérieusement, je n’ai pas à jubiler bien au contraire car cela me fait de la peine de voir que nous avons encore perdu du temps...un précieux temps ! .
    la sous-traitance, comme l’Industrie automobile, ne se décrète pas ! Elle se réalise par des actes et des décisions réalistes mais surtout par une stabilité des lois qui puissent rassurer donneurs et receveurs d’ordres (car même les sous-traitants des constructeurs disposent de sous-traitants ;) ).

    Je reviendrai demain dessus avec un petit article-exemple dont le plus important se résumera en UNE phrase dite par un géant de la sous-traitance.

    Bon fin de week-end...sans chlaouch :-))

Répondre à cet article