Accueil du site > Actualité > Actualité > Un moteur avec cylindrée variable en préparation chez Honda (...)

Honda : Un moteur avec cylindrée variable en préparation chez Honda !

7 commentaires

Publié le mercredi 11 mai 2016 à 14:35, par Dalil C.

Honda prépare de nouvelles motorisations qui permettraient d’avoir un choix multiple de cylindrée et cela sur le même bloc.

Honda est l’un des plus grands motoristes dans le monde, et le constructeur nippon ne cesse de proposer de nouvelles technologies et évolutions.L’inventeur du calage variable semble frapper encore une fois puisqu’il préparerait une nouvelle offre qui permettrait d’avoir une large palette de cylindrées sur un même bloc.

Cette information a été dévoilée par le site Autoguide.Ce dernier a révélé que Honda a déposé en mars 2014 des brevets au Japon qui ont été validés cette année, avec comme sujet des moteurs dont la cylindrée est variable.

Le principe est simple, du moins sur papier, Honda veut proposer des moteurs dont la cylindrée de chaque chambre est différente de l’autre, afin d’avoir différentes combinaisons grâce à la désactivation des cylindres selon le besoin et donc de multiplier le choix de la cylindrée sur un même bloc.

Sur un bloc standard, les cylindres ont tous la même combinaison, un L4 de 2.0 litres par exemple aura quatre cylindres de 500cc.Et partant de ce principe, seules quatre combinaisons sont possibles grâce à la désactivation des cylindres, à savoir 500cc, 1 000cc, 1 500cc et naturellement 2 000cc.

Grâce à la technique que Honda veut mettre au point, où qu’elle a déjà mise au point, le nombre de possibilités se multiplie. Toujours sur la base d’un quatre-cylindres de 2.0 litres, mais cette fois-ci avec des cylindres qui affichent 300cc, 425cc, 600cc et 675cc, le nombre de combinaisons passe de 4 à 15 ! Par exemple, pour prendre les cas les plus simples, 300cc, 900cc (300 + 600), 1 100cc (425 + 675), 1 400cc (300 + 425 + 675), 1 700cc (425 + 600 + 675), etc. Et Honda ne joue pas sur l’alésage des cylindres mais plutôt sur la course des pistons, et cela par le biais de la longueur de l’ensemble « bielle &vilebrequin ».

L’utilité de cette technique est d’adapter la cylindrée du moteur au type d’utilisation.Dans le cas du 2.0-litres cité plus haut, le bloc pourra se contenter d’un seul cylindre de 300cc.S’il est par exemple accouplé à un moteur électrique et que ce dernier est en fonction, il passe à du 900cc si le conducteur roule en ville à faible allure et donne la pleine puissance d’un 2 000cc si besoin en conduite dynamique. Ce qui permet d’optimiser la consommation et donc les émissions.

Honda ne compte appliquer ce principe que sur des quatre-cylindres.La marque japonaise souhaite ou va l’appliquer également sur des blocs à deux cylindres, trois et même sur des V6, ce dernier pourra donc passer d’un mode V2 à V4 à V6 et bien d’autres possibilités en termes de cylindrée.

Source : Autoguide

Portfolio

Lire également

Ford : Présentation du 1.0 litre EcoBoost avec désactivation des cylindres
Industrie mécanique : Groupe Tahkout, cap sur la production de moteurs et accessoires automobiles

Vos commentaires

  • ]Le 11 mai à 15:18[, par Fuel

    Bonjour,

    Pendant ce temps, d’autres ajoutent turbo sur turbo :’-))

    Franchement Honda fait encore rêver "Mécaniquement" et à vraiment des idées nouvelles. ça fait plaisir... :-))

  • ]Le 11 mai à 16:27[, par LRM

    Ils se sont sûrement inspiré de la technologie big little des processeur ARM pour smartphone et objets connecté.

    Honda comme d’habitude a toujours un coup d’avance sur la concurrences.

  • ]Le 11 mai à 17:51[, par zorro

    C’est peut être une bonne idée de désactiver les cylindres , reste à voire en réalité ce que ça donne en matière de rendement de couple,de consommation et de normes anti-pollution,évidement vue sa flexibilité il pourra être monté sur une plus large gamme de modèle ,le constructeur fera des économie énorme.
    j’espère que cette innovation va booster les autres constructeur à proposé de nouvelle idées , le moteur à combustion se fait vieux ,il date du 19em siècle.
    Ce n’est pas impossible que grâce au développement du moteur électrique ,que Honda à proposé ce nouveau moulin , question de faire durer encore de quelques décennies le moteur classique, avant l’arrivé en masse de l’électrique,des que les batteries auront une autonomie plus grande.C’est inéluctable dans 20ans tout le monde roulera à l’électricité.

  • ]Le 11 mai à 18:44[, par mizand

    N’oublié pas que sur la dernière CIVIC il y a le 1er moteur turbo 1.5L 170cv de Honda, excellent à la conduite d’ailleurs.

  • ]Le 11 mai à 22:17[, par cardriver

    Mais ils sont fous ces gaul.... ; pardon : ces japonais ! !

  • ]Le 12 mai à 00:01[, par mirou

    Salam alikoum

    ahh honda nous fait toujours plaisir :)

  • ]Le 12 mai à 17:51[, par Mus

    un concept assez proche de celui de SAAB, " La compression variable".

Répondre à cet article