Accueil du site > Actualité > Actualité > Un deuxième véhicule électrique à partir de 2019

Audi : Un deuxième véhicule électrique à partir de 2019

1 commentaire

Publié le mardi 27 juin 2017 à 22:46, par Khaled A.

Audi élargit sa gamme d’un nouveau modèle e-tron en confiant la production de la nouvelle Audi e-tron Sportback à l’usine de Bruxelles (Belgique) à partir de 2019, ce site assurant donc la production d’un deuxième modèle 100% électrique avec, dès 2018, le premier SUV électrique Audi e-tron.

En rajoutant l’Audi e-tron Sportback à l’Audi e-tron, Audi enrichit son offre actuelle d’un tout nouveau véhicule électrique tout en renforçant sa position concurrentielle dans ce segment d’avenir. « En lançant la production de l‘Audi e-tron Sportback, Audi prouve à quel point la marque mise sur l’électromobilité. Ce deuxième véhicule électrique permettra d’optimiser les capacités de production du site de Bruxelles » affirme le Professeur Docteur Hubert Walt, Membre du Directoire AUDI AG en charge de la production et de la logistique.

Le concept Audi e-tron Sportback, qui a été présenté en début d’année 2017 au Salon de l’Automobile de Shanghai, est à la base de ce projet. Ce modèle polyvalent est un véhicule électrique Grand Tourisme d’une puissance de 320 ch. Le design de ce coupé allie des lignes classiques d’Audi à de nombreux traits novateurs : une architecture électrisante qui traduit parfaitement la technologie de l’électromobilité.

Vos commentaires

  • ]Le 28 juin à 01:45[, par fviz

    je commence a comprendre la politique industrielle occidentale ........ en trois points sans être exhaustif.
    1-l’automobile avec son architecture actuelle est vouer a disparaître plus ou moins rapidement : moteur thermique centenaire,boite de vitesse mécanique,= pollution ,bruit, rendement énergétique qui prête a sourie(toute l’énergie ou presque de la combustion interne se transforme en chaleur).
    2-les diesels aussi thermique que les essences et très polluants sont de plus en plus prohiber dans leurs villes et ils serons surement interdits très prochainement sauf pour les camions (regarder Rome, paris, Berlin... etc).
    3-le coût réel de la dépollution d’un moteur thermique et très élevé (regarder le dieselgate avec nos amis de sovacwagen et leur super tdi tricheurs, renault , fiat et autres scandales a venir).
    devinez maintenant leurs solution miracles.....!!!!!
    ces "s..l..p...r....s "d’industriels si Avars pendant plus d’un siècle de transfert réel de technologie envers les payes du sud dz ;tunisie,maroc et autres décident soudainement d’être généreux et de s’implanter en territoires ennemies avec qui plus est leurs derniers models (transfert de technologie je me mefi tout de même).
    moi honnêtement leurs conneries je ’y crois pas ils fourguent un model industriel dépassé et du passé sous Control maximum, exemple moteurs et trains roulants importés de Roumanie pour l’usine du Maroc bien sur ils ferons quelques exceptions dans certaines usines mais ça sera de la poudre aux yeux pour mieux se concentrer sur l’avenir du transport individuel routier qui est la voiture autonome et le tout électrique les deux impliquent un changement drastique du model économique existant bien sur les pays du sud ne seront jamais inviter a cette fête du moins jusqu’à la prochaine révolution..

Répondre à cet article