Accueil du site > Actualité > Actualité > Triplé des Peugeots

Dakar 2018 ( 2ème étape) : Triplé des Peugeots

Publié le lundi 8 janvier 2018 à 07:42, par La rédaction

Le Team PEUGEOT Total est monté en puissance lors de la 2ème étape du Dakar, disputée dimanche 7 janvier à Pisco, Pérou. 3 PEUGEOT 3008DKR Maxi ont pointé en tête, groupées à l’arrivée de la boucle de 267 km ; 2 d’entre elles occupent désormais les 2 premières places au classement général.

L’équipage Cyril Despres/David Castera signe leur 2ème victoire d’étape en auto sur le Dakar. Lancé sur un bon rythme, le duo d’anciens motards a su déjouer les pièges de navigation et de pilotage d’une spéciale disputée à 90 % hors pistes. Il s’est porté en tête dès le 4e waypoint et prend, à l’issue de l’étape, la tête du classement général. Pour sa part, l’équipage Stéphane Peterhansel / Jean-Paul Cottret ont une nouvelle fois mené une course très intelligente. Peinant à trouver certains waypoints cachés, comme d’autres concurrents, ils ont néanmoins rallié l’arrivée à seulement 27 secondes des vainqueurs du jour. Enfin, Sébastien Loeb / Daniel Elena ont connu une étape beaucoup moins animée qu’hier. Avec une 3008DKR Maxi 100% performante, le duo franco-monégasque a immédiatement affiché un rythme élevé. Il termine 3ème de l’étape et remonte à la 4ème place du classement général.

Vainqueur lors de la première étape, Nasser Al-Attiyah a vécu une journée noire à Pisco. Contraint d’ouvrir la route après sa victoire de la veille lors d’une seconde spéciale qui faisait la part belle à la navigation, le pilote Toyota a régulièrement perdu du terrain sur les Peugeot pour terminer la journée à près d’un quart-heure. Il faut dire que son coéquipier Matthieu Baumel est tombé malade après 15 kilomètres seulement.

La tête du rallye change également d’épaules en moto avec la superbe performance de Joan Barreda qui aura su faire la différence sur ses adversaires en deuxième partie d’étape. Adrien Van Beveren limite la casse à près de trois minutes du vainqueur. Chez les quads, Ignacio Casale a réaffirmé ses ambitions de victoire à Cordoba en enchainant un deuxième succès d’étape consécutif. Le Chilien a tout de même subi toute l’étape la pression du vainqueur 2017 Sergei Kariakin qui échoue à 43 secondes et ne rend pas les armes. La course camion a elle couronné le tenant du titre Eduard Nikolaev qui creuse de sérieux écarts sur ses adversaires dès la deuxième étape.

Sources : Peugeot Sport / ASO

Répondre à cet article