Accueil du site > Actualité > Actualité > Toyota GR Supra Racing Concept, la cinquième génération de la Supra en (...)

Salon de Genève 2018 : Toyota GR Supra Racing Concept, la cinquième génération de la Supra en approche

Publié le mercredi 14 mars 2018 à 09:25, par Khaled A.

En première mondiale, le Salon de Genève lève le voile sur le GR Supra Racing Concept, qui ressuscite le nom et l’esprit de la plus illustre sportive de l’histoire de la marque, tout en attestant sa volonté de relancer la Supra.

Annoncé depuis 2013, le retour au-devant de la scène de la Supra, l’un des véhicules les plus légendaires de Toyota, s’officialise avec la présentation du GR Supra Racing Concept que la marque japonaise annonce fièrement comme "une vitrine du potentiel d’un modèle capable de hautes performances sur route comme sur circuit". Le retour de la Supra est le fruit de la collaboration entre BMW et Toyota et dont le premier résultat est le sublime concept BMW Z4 précédent l’arrivée du modèle de série, et le tant attendu concept préconisant la Toyota Supra qui sera donc dévoilé à Genève, les deux modèles de séries de cette collaboration devant être produites en Autriche, plus précisément chez Magna Steyr.

Modèle compact à deux portes, le GR Supra Racing Concept reste fidèle à la configuration moteur avant/propulsion de la première Supra tout en employant des matériaux allégés de pointe. Crée par "Toyota Gazoo Racing" ce concept affiche un gros numéro "90" sur les portes, une façon indirecte d’annoncer l’arrivée de la cinquième génération de la Supra sachant que le nom de code de ce modèle était le A40 pour la première génération avant d’engendrer trois générations : l’A60 en 1981, l’A70 en 1986 et l’A80 en 1993.

Le concept sport présente une carrosserie spectaculaire dotée d’un grand aileron arrière. Elle privilégie les matériaux composites robustes mais légers pour des éléments tels que les larges boucliers avant et arrière, le séparateur avant et le diffuseur arrière, les jupes latérales, les coques de rétroviseur et l’aileron. Fabriqué dans le même matériau, le capot est percé d’écopes d’aération. Le pare-brise et les vitres latérales sont en matière plastique. Le châssis du concept-car se distingue par des suspensions avant et arrière surbaissées constituées de pièces d’origine. Les jantes de compétition BBS fixées par un écrou central sont chaussées de pneus de course Michelin. Le système de freinage fait appel à des disques et des étriers Brembo Racing, et la ligne d’échappement est également conçue pour la course.

Dédié à la compétition, l’habitacle est équipé d’un tableau de bord course ainsi que d’un siège conducteur et d’un harnais de sécurité OMP. C’est également OMP qui a fourni le volant à palettes et moyeu escamotable, monté sur une colonne de direction spéciale compétition. Les portes sont doublées de panneaux en fibre de carbone et le tableau de bord dispose d’un affichage course.

Répondre à cet article