Accueil du site > Essais > Tours de piste de la BMW 328i sur le circuit de Catalunya !

Lancement international de la nouvelle Série 3 à Barcelone : Tours de piste de la BMW 328i sur le circuit de Catalunya !

4 commentaires

Publié le jeudi 1er décembre 2011 à 11:19, par

Les évènements BMW sont toujours de niveau "premium" à l’image de la marque ! Et pour cause, pour le lancement de la nouvelle Série 3 berline, le constructeur bavarois a choisi la région de Barcelone, en Espagne, non pas pour la beauté de ses paysages méditerranéens, mais pour permettre aux journalistes venus des quatre coins de la planète d’apprécier les aptitudes de la nouvelle berline premium sur un circuit de course, celui de Catalunya ; le circuit qui accueille chaque année le Grand Prix d’Espagne de Formule 1.

C-est sur invitation de Bavaria Motors Algérie, représentant de BMW Group, qu-on a pris part au lancement international de la nouvelle BMW Série 3 berline qui se déroule actuellement dans la région de Barcelone, en Espagne, avec au menu des essais dynamiques sur route, mais aussi des tours de pistes sur le circuit de Catalunya, à Barcelone, histoire de démontrer les réelles aptitudes de la nouvelle berline sur route, mais surtout sur circuit de course.

Si pour les essais sur route, on a opté pour la nouvelle 320d de 184 ch, modèle qui sera le plus vendu, et qui sera sûrement proposé sur notre marché, pour les tours de piste sur le circuit de course, notre choix, par contre, s’est porté sur la nouvelle 328i, d’une cylindrée de 2,0 litres, nouveau quatre cylindres essence, développant une puissance de 180 kW (245 ch) et un couple maximal de 350 Nm disponible dès 1 250 tr/mn, un moteur de la dernière technologie BMW TwinPower Turbo !

Ce nouveau quatre cylindres porte la BMW Série 328i en 5,9 s de 0 à 100 km/h tout en se contentant en moyenne de 6,4 litres aux 100 kilomètres.

Les amateurs de six cylindres en ligne ne seront pas déçus, par ailleurs, du rendement de nouveau quatre cylindres qui offre aussi de belles performances, mais également une belle sonorité, toujours à la "béhème". Puissance élevée, réponse spontanée à l-accélération, punch vigoureux et régime maxi. Ce nouveau quatre cylindres procure un réel plaisir au volant tout en se montrant plus sobres et plus propre.

Avec ce moteur de 2,0 litres nerveux parfaitement dans l-air du temps, BMW retourne ainsi aux origines de sa berline sport prisée, car ce sont en effet des quatre cylindres puissants et légers qui ont animé la BMW Série 3 lorsqu-elle a fait ses débuts en 1975. Il a fallu attendre le Salon de l-automobile de Francfort de l-année 1977 pour voir arriver les premiers six cylindres de la gamme, type de moteur toujours maintenu comme motorisation de pointe sur la BMW Série 3 lancée aujourd-hui.

Le gain de puissance net et le rendement optimisé de manière significative résultent essentiellement de la technologie BMW TwinPower Turbo qui fait appel à des solutions innovantes comme l-injection directe du type High Precision Injection, une suralimentation fonctionnant selon le principe du Twin Scroll (double entrée), le calage variable des arbres à cames double VANOS et la distribution variable VALVETRONIC. Grâce à ce pack technologique unique au monde, BMW mise aussi avec les quatre cylindres de la nouvelle génération sur une augmentation particulièrement efficace de la puissance qui ne serait réalisable sur un moteur atmosphérique classique qu-en augmentant nettement la cylindrée avec le surpoids et la surconsommation qui y sont liés.

La nouvelle berline de 245 ch, finition sport, prête à faire entendre ses rugissements sur piste. Réglé sur le mode Sport, la nouvelle BMW Série 3 réagit encore plus spontanément aux impulsions sur l-accélérateur tout en obéissant à une loi de direction sensiblement plus directe.

Avec ses longues lignes droites et ses virages variés, le circuit de Catalunya offre ainsi un endroit idéal pour malmener la nouvelle BMW Série 3, qui s’adapte parfaitement aux particularités du circuit et bien entendu au revêtement de la route, mais aussi au style de conduite. Sur pression sur un bouton placé sur la console centrale, la voiture passe d-un mode serin à un mode sportif. Tout ça modifie amortissement, course de la pédale de l-accélérateur, nervosité du moteur, cartographie de l-assistance de la direction, seuils d-intervention du DSC. En association avec la boîte automatique à 8 rapports, les points de passage sont, eux aussi, nettement plus sportifs.

La montée en régime se fait de manière plus rapide et les passages de vitesse s-effectuent plus haut dans les tours. Les changements sont d-ailleurs affichés sur l-écran de contrôle : les éléments modifiés parmi le châssis et suspensions, groupe motopropulseur et/ou DSC. Le plaisir est agrémenté par les palettes au volant renforçant la sportivité.

Au besoin et lorsque le pied droit se fait plus violent, l-aiguille du compte-tours bondit et la boîte de vitesse automatique à huit rapports montre sa vivacité. Les reprises ne se font pas beaucoup attendre...

Sur le terrain, le nouveau bloc impressionne par son débit de puissance impétueux qui évolue de manière presque linéaire jusqu-à la plage des régimes supérieurs. Sans rien exagérer, la nouvelle 328i offre un comportement exemplaire. Précis, agile et réactif, le châssis permet des passages en courbe des plus rassurants, une des références sur les berlines.

Et pour se sentir dans un vrai véhicule "sport", BMW a équipé sa nouvelle berline d’un écran de contrôle haute définition de l-iDrive, qui occupe une position dégagée sur le tableau de bord aux structures horizontales, qui dispose aussi d’un affichage sport, selon le, réglage, avec deux compteurs circulaires qui retransmettent le couple et la puissance sollicitée en KW.

Armée de la sorte, le conducteur peut savourer le dynamisme accru avec sérénité, car si les performances routières sont impressionnantes, le quatre cylindres se révèle pourtant être extrêmement sobre et propre. La berline en mode sport offre ainsi le plaisir de la conduite dynamique, mais aussi un maximum d-agrément....

Portfolio

Vos commentaires

  • ]Le 1er décembre 2011 à 13:42[, par Mus

    Au bonheur du conducteur B-).

  • ]Le 1er décembre 2011 à 14:48[, par DSG

    Waw elle affiche le couple, rien que pour ça je risque de faire un accident avec cette voiture. Comme je suis un amateur des aiguilles et informations en temps réel sur la voiture, je suis sûr que je vais trop m’oublier sur cet écran si jamais je la conduis.

  • ]Le 1er décembre 2011 à 15:50[, par mizand

    y a t’il une tombola pour la gagner ??? : -P

  • ]Le 8 décembre 2011 à 14:52[, par r-kelly

    magnifique....comme toujour