Salon de Frankfurt 2015 – Live : Suzuki Baleno

8 commentaires

Publié le mercredi 16 septembre 2015 à 16:46, par Khaled A.

Suzuki dévoile dans les travées du Salon de Frankfurt sa toute nouvelle Baleno qui fait sa première apparition mondiale.

Basée sur « une nouvelle plate-forme alliant légèreté et rigidité », la nouvelle Suzuki Baleno hatchback adopte une face avant dominée par une grande calandre en V avec un logo proéminent et des phares de taille moyenne assez simples mais bien intégrés à l’ensemble. L’allure générale fait dans le consensuel mais affiche de la personnalité, à l’instar de la ligne de caisse assez prononcée et des passages de roues mis en valeur. Les espaces vitrés qui rétrécissent vers l’arrière et l’inclinaison du hayon, prolongée par un becquet, apportent du dynamisme à l’ensemble. Suzuki annonce un coffre d’une capacité de 335 litres et une habitabilité « des plus importantes de la catégorie » sur ce modèle qui mesure 3 995 mm de long, 1 745 de large et 1 470 de hauteur.

A l’intérieur, le dessin de la planche de bord semble avoir été « bridé » par des considérations financières, celles de réduire les coûts lors de la production de voitures avec volant à droite ou à gauche. Les plastiques sont dans les normes de la catégorie et la présence de l’écran tactile 7’’ donne un air moins hostile à l’ensemble. La Baleno offre également l’Apple CarPlay et le MirrorLink, la caméra de recul, le port USB, le lecteur de carte SD… La Baleno étant destinée à un marché mondial, la sécurité n’est pas en reste avec six airbags, ESP et ACC parmi ses équipements mais propose également le « Radar Brake Support », système qui détecte le véhicule qui précède et avertit le conducteur s’il y a un risque de collision, par alerte sonore et visuelle sur le display. Si la probabilité de télescopage augmente, le système déclenche l’assistance au freinage, qui accroît la force de freinage lorsqu’il faut s’arrêter d’urgence. Enfin, si le système estime la collision inévitable, il actionne les freins de lui-même. Le RBS aide ainsi à prévenir activement les collisions et, en dernier recours, à réduire les dommages.

Sous le capot, la Suzuki Baleno se présente avec une offre faite de trois motorisation avec le 3-cylindres 1.0 Boosterjet 82 ch et 170 Nm et un 4-cylindres 1.2 Dualjet de 66 ch et 120 Nm, avec ou sans SHVS, cette dernière configuration (Smart Hybrid Vehicle By Suzuki) offrant une assistance par alterno-démarreur intégré.

Picture credit : Stefan Baldauf / Guido ten Brink for autoalgerie

Every illegal use will be prosecute.

Portfolio

Vos commentaires

  • ]Le 16 septembre 2015 à 16:54[, par mizand

    ils l on t laissé rentré ça au salon ?

  • ]Le 16 septembre 2015 à 17:22[, par zorro

    @ Mizand : tu pense ! Ils ont laissé passer des milliers de réfugiés syriens,
    pourquoi pas des "japs fabriqué en inde".

  • ]Le 16 septembre 2015 à 17:48[, par mizand

    bien vu Zorro, toujours là pour sauver la situation

  • ]Le 16 septembre 2015 à 20:00[, par Khaled A.

    Bon ben...pour écrire sur ce modèle j’ai faillit m’échouer comme un...baleineau 😆

  • ]Le 16 septembre 2015 à 20:46[, par mizand

    courage Khaled, courage on a encore besoin de toi il y a encore plein de super car que tu nous à pas encore fait vivre.

  • ]Le 17 septembre 2015 à 10:17[, par YOUGOURTHEN

    C’est une belle alternative à la Swift Dzire qui est entrain de gâcher le paysage.

  • ]Le 20 septembre 2015 à 12:47[, par VeyronBugatti

    @ Yougourthen

    Mon frère sans aborder le sujet du design ; la Swift Dzire à sauvé des milliers de pères de familles Algériens au revenu modeste et en plus elle est fiable !!!!

  • ]Le 20 septembre 2015 à 16:08[, par mizand

    @Veyron
    c’est à Frankfurt pas à Alger, d’où l’étonnement, on est dans le rêve et non l’utilité.

Répondre à cet article