Accueil du site > Actualité > News > Algérie > Sous le signe de la nouvelle réglementation sur la pièce de rechange (...)

Equip’Auto Algeria 2010 : Sous le signe de la nouvelle réglementation sur la pièce de rechange !

Publié le dimanche 28 mars 2010 à 22:17, par Ahmed A

Equip’Auto Algeria, 4e édition de l’aftermarket automobile revient en Algérie, qui aura lieu du 19 au 22 avril prochain au Palais des expositions des Pins Maritimes, Alger, revient après une année d’absence pour confirmer sa position de salon incontournable avec plus de 150 exposants avec comme objectif de recevoir 6 000 visiteurs professionnels.

Après une troisième édition réussie en 2008 avec plus de 5 000 visiteurs professionnels, les exposants avaient souligné leur satisfaction notamment des contacts établis et du volume d’affaires générés sur le salon, selon le communiqué d’Equip’Auto Algeria.

Pour Nabil Boumezrag, directeur de Promosalons, organisateur d’Equip’Auto Algeria, cette 4e édition de l’aftermarket automobile en Algérie « tiendra toutes ses promesses et renforcera cette tendance pour faire de ce salon de l’équipement, de la pièce de rechange et de l’après-vente automobile l’évènement majeur du marché automobile algérien ».

.

Ainsi, pour cette année 2010, 150 exposants dont 110 exposants directs parmi lesquels des leaders internationaux et algériens de l’équipement automobile et poids-lourd ainsi que l’équipement de garage, sont attendus du 19 au 22 avril prochain au Palais des expositions des Pins Maritimes, en provenance d’Allemagne, de France, d’Italie, d’Espagne, de Hollande, d’Argentine, de Tunisie, de Chypre, de Chine, d’Inde...

Placé sous le signe de la nouvelle réglementation sur la pièce de rechange, notamment le renforcement du dispositif de lutte contre la pièce de rechange de la contrefaçon, Equip’Auto Algeria donnera s’associe ainsi aux actions des autorités ainsi que celles des équipementiers pour lutter et sensibiliser les usagers de la pièces sur les dangers de la pièce de la contrefaçon, en inscrivant sur tous les supports du salon, et sur les badges des visiteurs : “MOI AUSSI JE LUTTE CONTRE LA CONTREFAÇON”, précisera M. Boumezrag.

.

Photos archives

Lire également