Accueil du site > Actualité > Actualité > Six constructeurs japonais victimes du sidérurgiste japonais Kobe (...)

Marché automobile mondial : Six constructeurs japonais victimes du sidérurgiste japonais Kobe Steel

Naoto Umehara, un vice-président de Kobe Steel, a reconnu que les caractéristiques techniques de l’aluminium et de cuivre avaient été falsifiées par le sidérurgiste nippon et ce dans le but de répondre aux critères des différents cahiers des charges de ses clients.

Parmi les victimes, ceux du secteur automobile à l’image de Toyota, Nissan et Honda tandis que Mitsubishi Motors, Subaru et Mazda auraient également utilisé de l’aluminium incriminé.

Source : Reuters

Répondre à cet article