Accueil du site > Actualité > Actualité > Signature de la JV Sodivem/Mahindra pour une usine d’assemblage

Industrie automobile : Signature de la JV Sodivem/Mahindra pour une usine d’assemblage

Publié le mercredi 28 novembre 2018 à 12:27, par Khaled A.

la SARL Sodivem et la marque indienne Mahindra ont signé un contrat de partenariat pour le montage de véhicule dans la commune de Ksar El Boukhari à Médéa.

Représentant de Mahindra depuis 2016, la SARL Sodivem a signé lundi soir un contrat avec l’indien Mahindra portant sur une Joint-Venture pour l’assemblage de modèles de la marque en Algérie. Une JV dont le constructeur indien est également partenaire financier mais "en tant qu’actionnaire minoritaire pour le moment" déclare Arvind Mathew, chef des opérations internationales de Mahindra, "mais qui pourrait prendre de l’ampleur selon l’évolution de notre coopération". Notons qu’avec cette prise de participation, le dossier d’usine de Sodivem s’aligne a l’une des dispositions prévues dans la loi de finances 2018 et son article 6 du chapitre 2, relative à la prise de participation du constructeur-partenaire dans le capital de la société de production de véhicules et dont la date limite pour la mise en conformité étant ce 28 novembre 2018.

Concernant l’usine de Ksar El Boukhari dont le début d’activité est prévu pour 2020, elle sera le fruit d’un investissement mixte de 4.800.000.000 DA, a annoncé le directeur financier, et s’établira sur une superficie de 22.000m² sur un terrain total de 20 hectares. Robotisée et automatisée, elle proposera 750 emplois directs et 2000 indirects tandis que la production annoncée pour la première année est de 6000 unités pour atteindre 24.000 au bout de cinq ans d’activité dont une partie sera exportable vers les pays dont les normes sont identiques à ceux de l’Algérie. Côté modèles, c’est au pick-up Scorpio 140ch BVM6 en Simple Cabine 4x2 et 4x4 et Double Cabine, également 4x2 et 44 et le Sopro mini-truck doté d’un 2-cylindre de 45 chevaux.

Répondre à cet article