Accueil du site > Actualité > Actualité > Signature d’un accord entre Sovac et le CPA

Crédit à la consommation : Signature d’un accord entre Sovac et le CPA

2 commentaires

Publié le mercredi 22 février 2017 à 11:50, par Khaled A.

Le Crédit Populaire d’Algérie et le Groupe SOVAC ont procédé, ce mercredi 22 février 2017, à la signature d’une convention portant sur sur le financement bancaire accordé par le CPA, à sa clientèle de particuliers, pour l’acquisition de véhicules de tourisme neufs des marques du Groupe (Volkswagen, Volkswagen Utilitaire, Skoda et Seat) qui seront assemblés par la SPA SOVAC Production.

Le financement de l’acquisition de véhicules neufs portera sur une gamme des quatre (04) modèles de qui seront assemblés sur le site de Sidi Khettab par la SPA SOVAC Production et commercialisés par la SPA SOVAC Algérie et son réseau de distributeurs agréés à des prix compétitifs.

Pour ce qui est des conditions d’accès au crédit, le client doit justifier d’un revenu stable en rapport avec le crédit sollicité et d’un apport personnel d’au minimum 10% du prix du véhicule à acquérir. Le montant du crédit peut aller, ainsi, jusqu’à 90% du prix d’acquisition du véhicule dans la limite de trois (03) millions de dinars (3.000.000 DA). La durée de remboursement du crédit peut varier entre 12 et 60 mois dans la limite d’âge de 70 ans et en rapport avec la capacité de remboursement de l’emprunteur.

Vos commentaires

  • ]Le 22 février à 23:18[, par artic

    De l`article deux indications en sorte clairement :

    1- Prix competitif : donc suivant logique algerienne , faut comprendre que sa sera cher tre cher mon ami .

    2- 3 millions comme limite superieure d`un prait : la sa doit etre la limite inferieure du prix de la majorite des modeles qui vons produire , et donc avec les quel ils veulent touche la majorite de la clientels avec praits bancaire .

    donc en resume sa promet , pas bien diferament de l`autre fiascot de tiaret .

  • ]Le 25 février à 23:05[, par YOUGOURTHEN

    Si ça n’est pas la tête d’un escroc !?

Répondre à cet article