Accueil du site > Actualité > Actualité > Rétrospective de l’année 2015 et les perspectives 2016

Hyundai Motor Algérie : Rétrospective de l’année 2015 et les perspectives 2016

Publié le jeudi 7 janvier 2016 à 16:27, par Mohamed Amine MERIEM

L’heure est au bilan chez Hyundai Motor Algérie qui a fait, hier, la rétrospective de l’année 2015.

Hyundai Motor Algérie a fait le bilan de l’année 2015 dans une conférence de presse organisée hier au siège de Oued-Smar, durant laquelle ont été abordées les performances commerciales des douze derniers mois. ont également été abordés la stratégie réseau et les différents volets relatifs à la réorganisation et au redéploiement des différentes structures de la société.

34.007 unités vendues en 2015

Premier volet, le plus important, celui des ventes réalisées par Hyundai Motor Algérie entre janvier et décembre 2015. Durant cette période, ce sont 34.007 unités qui ont été écoulées par HMA avec, bien entendu, l’Accent LC (modèle 1999) en tête des ventes. Elle représente à elle seule 57% du volume global réalisé par la marque en 2015. En 2016, le marketing et le commercial de Hyundai devront résoudre l’équation de la compensation de ce volume par d’autres modèles, l’Accent LC tirera sa révérence très bientôt, le temps d’écouler ce qui reste en stock.

D’ailleurs, pour le remplacement de l’Accent LC, la statégie 2016 dans le segment B Plus chez HMA sera basée sur deux modèles : la Xcent -version allongée de la Grand i10- d’un côté et l’Accent "RB" -l’actuelle donc- de l’autre. On notera que pour rester compétitive, le sourcing de l’Accent RB phase II se fera désormais d’Inde, le modèle était jusque-là importé de Corée du Sud.

Derrière l’Accent, c’est la i10 qui occupe la deuxième place. La petite coréenne reprend progressivement le vide laissé par l’Atos, ce sont au total 7562 unités qui ont trouvé preneur en Algérie. La i10 prendra également sa retraite en 2016 en Algérie où elle sera remplacée par la Grand i10. La troisième place des ventes revient à la i20 et ses 1427 ventes réalisées l’an dernier.

Du côté du lourd et de l’engin, HMA a vendu 2.029 camions et 672 engins de travaux publics en 2015.

Neuf nouveautés ou restylages en 2016 :

Comme annoncé hier, HMA compte en 2016 renouveler sa gamme en tirant son offre vers le haut. L’absence de l’Accent LC fera en sorte à ce que le représentant réoriente sa stratégie vers des modèles plus récents, plus modernes et plus aboutis. Ces derniers remplaceront, en partie, des modèles existants pendant que d’autres viendront enrichir l’offre en y apportant du sang neuf. Ainsi et dans le volet nouveautés, HMA accueillera la Xcent, la Grand i10, la nouvelle i20, la nouvelle Elantra, le nouveau Tucson et, celui qui risque de faire une entrée fracassante, le tout nouveau crossover urbain Creta.

Du côté des restylages, l’Accent RB se refait une beauté et nous viendra désormais d’Inde. La i40 et le Santa Fé recevront également leurs restylages de demi-vie.

Réorganisation des sites

L’année 2016 pour M. Omar Rebrab sera celle de la réorganisation de l’affectation des différents sites de HMA. Ainsi, le magasin principal de pièce de rechange sera délocalisé à Blida dans un site de 6000m2. Il ne restera à Oued Smar que le stock pour les besoins de la succursale. L’espace qui sera libéré, de 1500m2, sera transformé en ateliers de carrosserie, notamment pour le camion (100m2), et pour élargir la capacité d’accueil des ateliers de SAV (+500m2).

Un réseau basé sur des succursales

En 2016, Hyundai compte également restructurer son réseau. Un réseau qui s’axera sur les succursales plutôt que sur les agents distributeurs indépendants. Par succursales, M. Rebrab désigne les points de présence dans lesquels HMA est actionnaire à 100% mais également ceux où il est associé à des partenaires, dans différentes villes du Pays.

Les prévisions d’ouvertures de succursales concernent une dizaine de points en 2016 et 2017. A Alger, Hyundai Motor Algérie aura 4 nouveaux sites : Benaknoun, Bougara, Rocade Sud (Chéraga) et Reghaia. Selon les surfaces qu’elles occupent, ces succursales seront 2S ou 3S.

A ces dernières s’ajouteront les points de présence dans lesquels HMA sera partenaire et seront au nombre de six : Hassi Messaoud, Tlemcen, Béjaïa, Biskra, Blida et Mostaganem.

Tous ces futurs sites porteront les nouvelles couleurs de Hyundai, la nouvelle charte couleur ocre.

M. Rebrab précisera également que hors succursales, les réseaux HMA seront désormais séparés. Chaque agent distributeur se spécialisera dans l’une des trois activités de la marque coréenne : léger, lourd ou engins, mais pas les trois à la fois. Le Vice-Président de Hyundai argumentera cette décision par le fait que pour faire les trois activités, l’agent doit non seulement être très solide financièrement, mais aura également besoin de plusieurs niveaux de compétences dans ses équipes, chose difficile à trouver auprès des opérateurs actuels selon lui.

Une Académie Hyundai

M. Rebrab a annoncé la construction prochaine, à Oued Smar, d’une académie Hyundai qui dispensera des sessions de formation à son personnel mais également au personnel de son réseau de distribution.

L’ERP en cours de d’implémentation

Lors de la conférence de presse, M. Rebrab a souligné l’importance de la mise en place d’une solution informatique dimensionnée pour répondre aux besoins de gestion et de reporting du Pole Automotive du groupe Cevital.

Ainsi, un ERP (Progiciel de Gestion Intégrée) est en cours d’implémentation au sein du Pole. Il prendra en charge la gestion, de bout en bout, des différents aspects liés à la gestion des différents métiers de l’automobile. Un progiciel qui aura coûté au groupe la bagatelle de 1.5 million de dollars.

Répondre à cet article