Accueil du site > Actualité > Actualité > Renault explore le futur de la Formule 1 avec la R.S. 2027 Vision

Salon de Shanghai : Renault explore le futur de la Formule 1 avec la R.S. 2027 Vision

Publié le mercredi 19 avril 2017 à 09:06, par Communiqué de Presse

Le concept-car R.S. 2027 Vision illustre la vision de la Formule 1 du futur selon Renault : une compétition plus centrée sur le pilote, plus spectaculaire, plus électrique et plus sûre.

En se nourrissant de ses 40 ans d’expérience en Formule 1, Renault propose une vision de cette discipline en 2027 :

- Une compétition plus humaine replaçant le pilote au centre du jeu, avec cockpit et casque transparent pour observer le pilote en pleine action.
- Une discipline plus spectaculaire avec des éclairages LED actifs intégrés dans les roues et des éléments aérodynamiques mobiles tels que des ailerons pilotés.
- Une discipline plus sûre avec des monoplaces gérées en mode autonome en cas d’accident et un cockpit fermé en polycarbonate ultra résistant pour protéger le pilote en cas de choc.
- Des monoplaces plus connectées entre-elles mais aussi avec le public. Par exemple, les fans pourront ainsi avoir accès aux données de télémétrie de leur pilote préféré.
- Une Formule 1 ultra-performante qui bénéficie de l’expertise du Groupe Renault : 4 roues motrices, 4 roues directrices, batteries à très haute densité énergétique.
- Une Formule 1 encore plus respectueuse de l’environnement avec une capacité de réservoir divisée par deux en l’espace de 10 ans et un mode 100% électrique imposé lors des passages aux stands.
- R.S. 2027 Vision arbore également une signature lumineuse forte en forme de « C », en cohérence avec les gènes du Design Renault.

« Le rôle de Renault Sport Racing est aussi d’anticiper ce que sera le futur de la Formule 1 pour que cette discipline rassemble un maximum de fans dans un environnement cohérent avec les objectifs du Groupe Renault. Nous sommes fiers d’offrir au public, aux fans et aux passionnés ce concept qui met en valeur nos idées et nos envies. » Cyril Abiteboul, Directeur Général Renault Sport Racing.

Répondre à cet article