Accueil du site > Actualité > Actualité > Renault dépasse Ford, Volkswagen toujours en tête

Marché automobile européen : Renault dépasse Ford, Volkswagen toujours en tête

12 commentaires

Publié le mardi 9 août 2016 à 15:32, par Dalil C.

Le Top 3 européen des ventes par marque a été en partie chamboulé pour ce premier semestre 2016 avec Renault qui a dépassé Ford,mais c’est toujours Volkswagen qui caracole en tête.

Après le Top 10 des ventes mondiales, c’est au classement des ventes par marque sur le marché européen à se faire découvrir, puisque l’Association des constructeurs européens d’automobiles en a publié les chiffres pour ce premier semestre 2016.

Avec 875 380 unités écoulées sur le Vieux Continent durant ce premier semestre, Volkswagen, sans surprise, conserve la tête du classement, cela malgré une progression assez timide de 0.8%, comparé aux 9.4% du marché.

Renault réalise la bonne opération en se hissant à la seconde place du marché européen, avec ses 585 698 véhicules écoulés sur les six premiers mois, soit une progression de 15%, grâce en grande partie à la pléthore de nouveautés mises sur le marché.

Ford rétrograde à la troisième place avec ses 526 587 unités et une progression de 5.4 %.La Fiesta et la Focus, les deux modèles les plus vendus sur ce marché, étant quasiment en fin de vie, il est logique que les ventes s’essoufflent, en attendant leur renouvellement.

Lire également

Autowest 2016 : Renault présente le Kadjar BVA
Renault Algérie Production : 60.000 voitures sortiront d’Oued Tlélat en 2017
EuroNcap : Le plein d’étoiles pour l’Audi Q2, Ford Edge, Hyundai Ioniq et Suzuki Ignis
Ford : Présentation du 1.0 litre EcoBoost avec désactivation des cylindres
Sovac : Une remise de 100.000 DA sur la Volkswagen Golf Carat
Groupe Volkswagen : MOIA, la nouvelle société de services de mobilité du Groupe Volkswagen

Vos commentaires

  • ]Le 10 août à 07:07[, par arama

    S’ils veulent encore bouster leurs ventes, ils n’ont qu’a exercer des pressions sur notre gouvernement d’autoriser l’importation des voitures moins de 3 ans, Une aubene pour l’economie algerienne, pas de sortie de devise des banque. Une aubene pour l’europe qui va se debarasser de ces vehicules. L’extase pour l’algerien ezzawali,

  • ]Le 10 août à 08:35[, par Dalil C.

    @ arama : L’occasion n’entre pas dans ce genre de classement basé sur les vestes du neuf.

    Sinon pour ce qui est du retour du moins de 3 ans chez nous, c’est tout sauf une aubaine, c’est le pire qu’on puisses faire !

    Qui dit moins de 3 ans dit encouragement du marché parallèle des devises, dit trafic de papiers, dit voiture maquillé, ... etc.

  • ]Le 10 août à 09:43[, par tropical13

    Bjr a tts, je pense que arana ne sais pas elle fait combien une voiture moin de trois ans en france, et avec un taux de chanche parallele de 180 .alors Quel extase !

  • ]Le 10 août à 10:00[, par Dalil C.

    @ tropical13 : Oui je n’ai même pas abordé le fait qu’il y a un surcoût de 60% de la devise quand on importe via le marché parallèle car on ne peut le faire que par le biais de ce marché.

  • ]Le 10 août à 20:43[, par omar zr

    Bravo Renault pour ces résultats méritésB-). VW paie en cash l’affaire des moteurs truqués.:’-))

  • ]Le 10 août à 21:59[, par mizand

    félicitations @ omar zr

  • ]Le 10 août à 22:49[, par cardriver

    Entre un état qui bloque tout pour qu’il puisse s’accaparer les miettes qui restent ; et des concessionnaires déjà pas connu pour être des anges même en temps de prospérité ...je pense que l’histoire des moins de 3 ans serait une bonne solution et même un régulateur pour les concessionnaires qui s’estiment en position de force et de monopole.
    Pour le surplus du prix de la devise au marché noir ; de toute façon il est inférieur aux FOLLES AUGMENTATIONS de ces derniers temps

  • ]Le 10 août à 22:53[, par cardriver

    Je suis moi même importateur, alors de grâce ; n’allez pas me raconter cette légende de dévaluation du dinar que nous servent les "cons" " cessionnaires " en nous prenant pour des petits cons.

  • ]Le 11 août à 09:48[, par Dalil C.

    @ cardriver : Là on ne parle pas de dévaluation du dinar, mais de la mise en place d’un système de quotas.

    Quand un acteur de ce secteur importé 100.000 unités par an et se retrouve du jour au lendemain avec 15% de ce nombre alors qu’il a de l’autre côté les mêmes charges, le même effectif, la même masse salariale, les mêmes investissements à rembourser...etc., il faut bien qu’il trouve la différence quelque part et la seule solution c’est le prix de vente car au niveau du SAV et de la PR les clients ont des alternatives dont ils vont les perdre en cas de forte augmentation dans ce volet !

    je ne défends pas les concessionnaires et ces augmentations, mais je comprends le raisonnement qui les pousse tous à gonfler les prix ensuite c’est au cas par pour ce qui est de la différence des prix entre avants et après quotas

  • ]Le 11 août à 11:52[, par mizand

    @ cardriver
    tu importes des voitures ?

  • ]Le 11 août à 12:01[, par cardriver

    oui effectivement, il y a des quotas et une baisse drastique du nombre de véhicules a importer, et donc une hausse folle des prix.

    en parallèle le besoin reste le même, donc ou la surenchère continue a cause de la pénurie, ou on permet l’existence de soupapes pour régler le marché et surtout le raisonner.

  • ]Le 11 août à 12:02[, par cardriver

    non pas de voitures...mais le principe est le même pour tout

Répondre à cet article