Accueil du site > Actualité > Actualité > Réception de 30 grands projets routiers à Alger en 2017

Infrastructures routières : Réception de 30 grands projets routiers à Alger en 2017

Publié le dimanche 20 novembre 2016 à 09:30, par APS

La wilaya d’Alger réceptionnera en 2017 près de 30 grands projets routiers, d’une valeur globale de 80 milliards de centimes, dans le cadre de la décongestion du trafic automobile au niveau de la capitale, a révélé le Directeur général des travaux publics de la wilaya, Abdelkader Rahmani.

Dans une déclaration à APS, M.Rahmani a indiqué que près de 30 projets routiers en cours de réalisation dans la capitale s’inscrivent dans le cadre de la stratégie de développement du réseau routier visant à décongestionner le trafic automobile au niveau de la capitale.

La wilaya a également affecté une enveloppe financière de 2 milliards DA pour la réfection et l’entretien des routes, a indiqué M. Rahmani, ajoutant que la plupart des projets, réalisés à plus de 60%, seront réceptionnés fin 2017.

Actuellement, les travaux sont axés sur deux routes principales : la rocade sud reliant Zeralda Ouest à Reghaia Est et la voie express Est reliant le centre d’Alger à l’aéroport international Houari Boumediene.

Parmi ces projets, le responsable a cité sept pénétrantes en double voie express à l’instar du dédoublement du chemin de wilaya 122 reliant Ain Taya-Reghaia-Ouled Moussa (Boumerdes) et du chemin de wilaya 121 reliant Ain Taya-Rouiba, en cours de réalisation.

Par ailleurs, les travaux de dédoublement du chemin de wilaya 149 reliant Bordj El Bahri et Café Chergui vers la deuxième rocade reliant l’aéroport à Zeralda et Reghaia, se poursuivent relève le même responsable.

Il a également cité un projet "stratégique" pour le secteur des travaux publics, à savoir celui de la radiale de Oued Ouchayah et la voie express des Anassers.

Le responsable évoque le projet de la voie express reliant Tessala El Mardja-Douaouda Marine-Zéralda, qui permettra de fluidifier le trafic routier en provenance du Sud d’Alger.

M.Rahmani a indiqué que la wilaya réceptionnera également fin 2016 deux nouveaux échangeurs à Ain Nâadja et Zmirli (El Harrach). L’enveloppe allouée à chacun des deux échangeurs s’élève à 500 millions de dinars, ce qui permettra l’accès direct vers l’hôpital aux automobilistes en provenance de Réghaia.

Pour ce qui est de l’exploitation de la superficie de 4.5 hectares de l’ancien bidonville El Remli dont les habitants ont été recasés au titre des opérations de relogement de la wilaya d’Alger, elle sera consacrée à la réalisation d’un viaduc s’étendant sur une distance de 1100 mètres.

Selon le même responsable, le projet transitant par Oued El Harrach et la voie ferrée de Gué de Constantine, permet de désengorger le trafic routier au niveau de la banlieue est d’Alger.

Une enveloppe de 500 millions de dinars a été débloquée pour la rénovation et le remplacement des balustrades de sécurité des routes de la wilaya d’Alger par de nouveaux balustrades en béton au titre du programme de rénovation.

Par ailleurs, une enveloppe de 300 millions de dinars a été débloquée au titre des projets inscrits pour l’année 2017 pour les besoins de rénovation des routes.

M. Rahmani a également indiqué qu’un budget de près de 30 milliards de dinars a été débloqué pour l’aménagement et l’extension de 10 infrastructures portuaires longeant le littoral algérois ajoutant que l’opération est en cours de réalisation.

Répondre à cet article