Accueil du site > Actualité > Actualité > Que des 5 étoiles pour la fournée de novembre

EuroNcap : Que des 5 étoiles pour la fournée de novembre

Publié le mercredi 8 novembre 2017 à 10:33, par Khaled A.

L’organisme européen indépendant en charge de l’évaluation de la sécurité des véhicules et de leurs occupants, EuroNCAP, a publié, aujourd’hui, une série de résultats de crashtests touchant 8 modèles.

Les huit modèles auront réussi à accrocher les 5 étoiles et sept d’entre eux viennent du même segment celui des SUV/Crossovers, seul la Volkswagen Polo fait figure d’intrus.

Dans le détail, la Volvo XC60 s’adjuge la note maximale de 5 étoiles avec une notation de 98% pour la protection des adultes, 87% pour les enfants, 76% pour les piétons et 95% pour les aides à la conduite, tandis que la Citroën C3 Aircross affiche une notation de 85% pour la protection des adultes, 82% pour les enfants, 64% pour les piétons et 60% pour les aides à la conduite.

L’Eclipse de Mitsubishi s’offre cinq étoiles grâce à une notation de 97% pour la protection des adultes, 78% pour les enfants, 80% pour les piétons et 71% pour les aides à la conduite au moment ou l’Opel Crossland X récolte une notation de 85% pour la protection des adultes, 84% pour les enfants, 62% pour les piétons et 57% pour les aides à la conduite.

Et si le Groupe PSA récolte deux fois cinq étoiles avec Opel et Citroën, Volkswagen Group fait mieux lors de ces derniers tests, ses quatre modèles présents récoltant la note maximale à savoir le Skoda Karoq (93% pour la protection des adultes, 79% pour les enfants, 73% pour les piétons et 58% pour les aides à la conduite) le Volkswagen T-Roc ( 96% pour la protection des adultes, 87% pour les enfants, 79% pour les piétons et 71% pour les aides à la conduite), le Seat Arona (95% pour la protection des adultes, 80% pour les enfants, 77% pour les piétons et 60% pour les aides à la conduite) et la nouvelle Polo (96% pour la protection des adultes, 85% pour les enfants, 76% pour les piétons et 59% pour les aides à la conduite).

Répondre à cet article