Accueil du site > Actualité > Actualité > Projet de joint-venture entre BMW Group, Daimler AG, Ford Motor Company et (...)

Industrie Automobile : Projet de joint-venture entre BMW Group, Daimler AG, Ford Motor Company et le Groupe Volkswagen

2 commentaires

Publié le mardi 29 novembre 2016 à 20:33, par Communiqué de Presse

BMW Group, Daimler AG, Ford Motor Company et le Groupe Volkswagen avec Audi et Porsche ont signé un protocole d’accord en vue de la création d’un réseau de stations de recharge haute puissance en Europe.

L’objectif est de développer rapidement un grand nombre de stations de recharge afin de permettre aux conducteurs de véhicules électriques de parcourir de longues distances. Ce projet marque une étape importante vers l’adoption grand public des véhicules électriques.

Avec ces bornes de recharge ultra-rapides, d’une puissance pouvant atteindre 350 kW, le temps de charge sera nettement réduit par rapport aux systèmes les plus puissants actuellement déployés. La construction du réseau devrait débuter en 2017. L’objectif initial est d’environ 400 stations de charge en Europe. D’ici à 2020, les clients devraient avoir accès à des milliers de bornes de recharge haute puissance. L’objectif est de permettre des déplacements longue distance grâce à un réseau ouvert de bornes de recharge le long des autoroutes et des axes majeurs, ce qui n’est actuellement pas le cas pour la majorité des conducteurs de voitures électriques. Le processus de charge devrait évoluer et devenir aussi pratique que de faire le plein dans une station-service conventionnelle.

Le réseau sera basé sur la norme CCS (Combined Charging System). Cette infrastructure de recharge constitue une étape clé pour la norme technique de charge AC et DC des véhicules électriques avec une capacité de charge rapide DC pouvant atteindre 350 kW. Les véhicules électriques conçus pour accepter ce niveau de puissance pourront être rechargés, indépendamment de la marque du véhicule, dans un temps sans commune mesure avec ce qui se fait aujourd’hui. Le réseau est destiné à desservir tous les véhicules équipés du système CCS afin de favoriser l’adoption des véhicules électriques en Europe.

BMW Group

« Ce réseau de bornes de recharge haute puissance est un élément essentiel pour inciter les automobilistes à opter pour la mobilité électrique, explique Harald Krüger, Président du Conseil d’Administration de BMW AG. Le Groupe BMW a lancé de nombreux projets d’infrastructures de charge publiques ces dernières années. Ce projet conjoint est une étape majeure qui montre clairement que des concurrents sont capables d’unir leurs forces pour favoriser l’électro-mobilité. »

Daimler AG

« La révolution de l’électro-mobilité a besoin de deux choses : des véhicules convaincants et une infrastructure de charge très étendue. Avec notre nouvelle marque EQ, nous lançons notre offensive produits électriques : d’ici à 2025, notre portefeuille comprendra plus de 10 véhicules particuliers entièrement électriques. En association avec nos partenaires, nous allons maintenant mettre en place l’infrastructure de charge la plus puissante en Europe, note M. Dieter Zetsche, Président du Conseil d’Administration de Daimler AG et Directeur de Mercedes-Benz Cars. La présence de bornes de recharge haute puissance ouvre la voie à l’électro-mobilité longue distance et devrait convaincre un nombre croissant de clients d’opter pour un véhicule électrique. »

Ford Motor Company

« La présence d’une infrastructure de charge ultra-rapide et fiable est essentielle pour favoriser l’adoption de masse et cela devrait transformer l’avenir de la conduite électrique, explique Mark Fields, Président du Directoire de Ford Motor Company. Ford s’est engagé à créer des véhicules et des technologies pour faciliter la vie des gens. Ce réseau de bornes de recharge est parfait pour inciter les clients à opter pour les voitures électriques. »

AUDI AG

« Nous avons l’intention de créer une infrastructure qui permette à nos clients de parcourir de longues distances en utilisant une pause-café pour recharger leur voiture, note Rupert Stadler, Président du Directoire d’AUDI AG. La présence de bornes de recharge rapides et fiables est un facteur crucial pour inciter les conducteurs à opter pour des véhicules électriques. Avec cette coopération, nous voulons favoriser une plus large adoption du marché vers l’électro-mobilité et accélérer la transition vers un mode de conduite exempt d’émissions. »

Porsche AG

« Ce projet comporte deux aspects décisifs pour nous : une charge ultra-rapide et l’installation de bornes de recharge à des endroits stratégiques, explique Oliver Blume, Président du Directoire de Porsche AG. Une fois réunis, ces deux facteurs permettront de voyager dans un véhicule entièrement électrique exactement comme s’il s’agissait d’un véhicule essence traditionnel. En tant que constructeur automobile, nous œuvrons pour l’avenir, non seulement en développant des véhicules électriques, mais aussi en construisant les infrastructures nécessaires. »

Les constructeurs automobiles ont l’intention de faire des investissements substantiels pour créer le réseau, soulignant la croyance de chaque entreprise dans l’avenir de la mobilité électrique. Tandis que les partenaires fondateurs - BMW Group, Daimler AG, Ford Motor Company et Volkswagen Group - seront des partenaires égaux dans la Joint-Venture, d’autres constructeurs automobiles seront encouragés à participer au réseau pour favoriser la création de solutions de recharge pratiques pour les clients souhaitant s’équiper de véhicules électriques. La Joint-Venture a également l’intention de coopérer avec les partenaires régionaux pour accélérer la mise en place du réseau.

La création de la joint-venture est soumise à la signature de contrats définitifs et à l’approbation de la fusion dans différentes juridictions.

Vos commentaires

  • ]Le 30 novembre à 09:49[, par Swiftoman

    Ouais bon... la recharge "ultra rapide" c’est quand même entre 30mn et 1 heure de temps, il faut prévoir le pique-nique qui va avec ;-)

  • ]Le 30 novembre à 11:47[, par Bianconero

    La durer de chargement est remédiable, ils peuvent la diminuer d’une façon radical, le problème qui se pose est que les coûts pour les mettre en oeuvre, car le volume des voitures électrique n’est pas à hauteur de l’investissement, c’est alors la raison de cette opération, dommage pour notre pays car nous pourrons nous construire ces stations avec de l’énergie solaire renouvelable et distribuer du sud vers le nord l’énergie récolter et on pourra même exporter vers l’Europe !!!

    Mais bon moi je suis fous, nos dirigeants sont intelligent !!!

Répondre à cet article