Accueil du site > Actualité > Actualité > Présentation des projets "Scania " et "Sealynx Automotive Algerie" ce mardi (...)

Saida : Présentation des projets "Scania " et "Sealynx Automotive Algerie" ce mardi 25 avril

Publié le vendredi 21 avril 2017 à 12:12, par Khaled A.

Saida, représentant des marques Citroën, DS et Scania, présentera mardi prochain à la presse le projet "Sealynx Automotive Algérie"lié à la sous-traitance ainsi que celui de l’assemblage des camions Scania.

Saida réunira la presse algérienne mardi prochain afin de présenter ses deux projets dans le cadre de sa mise en conformité avec les nouveaux textes régissant le secteur automobile en Algérie.

Le premier projet qui sera présenté sera celui de "Sealynx Automotive Algérie", dont la signature du contrat était prévue pour le 2 mars dernier avant d’être reportée suite à un changement de programme du Ministère de l’Industrie et des Mines. Pour rappel, cette signature devait donner naissance à la société "Sealynx Automotive Algérie" entre SAIDA et trois partenaires, à savoir Sealynx Automotive International, la SARL Palapro et Mr Abdelatif Taleb.

Activant dans le domaine de l’étanchéité (Lécheurs EPDM ou TPE, joints de porte, joints de coffre, systèmes d’étanchéité de Coupé/Cabrio, anti-salissures, joints sous capot, entre portes), Sealynx fait partie du Groupe GMD qui active, à travers pôles, dans la plasturgie, emboutissage et fonderie. Parmi les clients de Sealynx on peut citer Peugeot, Renault, Volkswagen, General Motors, Citroën, Dacia et autre McLaren.

Le second projet, dont le coût est estimé à 1,5 milliard DA dont 30% d’un autofinancement du groupe, qui dévoilera ses secrets est celui de l’usine d’assemblage des camions Scania dans la Wilaya de Mascara avec une production, pour commencer de 200 à 300 unités entre tracteurs et porteurs, le temps de former et installer les ingénieurs pour une hausse de production, avant de passer à 1200 unités/an et d’accroître la production selon la demande mais aussi pour qu’une partie de la production sera destinée à l’exportation vers des pays africains avoisinants.

Répondre à cet article