Accueil du site > Actualité > Première rencontre avec la nouvelle Audi R8

Salon de Genève : Première rencontre avec la nouvelle Audi R8

1 commentaire

Crédit Photo : S. Baldauf / R. Kah

Publié le lundi 2 mars 2015 à 18:39, par Mohamed Amine MERIEM

Après les teasers et les photos officielles, voici la deuxième génération d’Audi R8 vue de très près, aujourd’hui dans les coulisses du salon de Genève.

Après les teasers et les clichés officielles, la bête se dévoile à Genève à la veille de sa présentation officielle qui interviendra demain à la presse et ce soir lors de la soirée Volkswagen.

Comme abordé précédemment, la R8 deuxième du nom sera animée à son lancement par le V10 5.2 litres FSI maison. Ce dernier sera proposé en deux versions, la première développant 540ch et 540 Nm de couple, et la seconde, pour la R8 Plus, 610 ch. Les deux blocs seront accouplés à une boîte automatique S-Tronic à 7 rapports et à une transmission intégrale Quattro pouvant orienter 100% de la cavalerie aux roues avant ou arrière, selon le besoin et les conditions. Une version e-tron est également au programme. Cette dernière affichera une puissance de 462 ch pour 920Nm de couple et une autonomie dépassant les 450km. Audi annonce également la R8 à 1.454 kg à vide, ce qui donne un impressionnant ratio poids/puissance de 2.38.

Cette nouvelle Audi R8 sera cédée à 165 000 € pour la version standard et 187 400 € pour la Plus.

Portfolio

Crédit Photo : S. Baldauf / R. Kah Crédit Photo : S. Baldauf / R. Kah Crédit Photo : S. Baldauf / R. Kah Crédit Photo : S. Baldauf / R. Kah Crédit Photo : S. Baldauf / R. Kah Crédit Photo : S. Baldauf / R. Kah Crédit Photo : S. Baldauf / R. Kah Crédit Photo : S. Baldauf / R. Kah Crédit Photo : S. Baldauf / R. Kah Crédit Photo : S. Baldauf / R. Kah Crédit Photo : S. Baldauf / R. Kah Crédit Photo : S. Baldauf / R. Kah Crédit Photo : S. Baldauf / R. Kah Crédit Photo : S. Baldauf / R. Kah

Vos commentaires

  • ]Le 2 mars 2015 à 23:33[, par LRM

    tres déçu on diré un simple restylage, maintenant je préfère carrément l’ancienne car les ligne sont plus fluide et homogène.