Accueil du site > Actualité > Actualité > Première baisse du chiffre d’affaires global en 2015

Marché automobile algérien : Première baisse du chiffre d’affaires global en 2015

Publié le jeudi 20 octobre 2016 à 08:31, par APS

Le chiffre d’affaires global des concessionnaires des véhicules a enregistré en 2015 sa première baisse (-14,5%), mais certains ont continué à connaître une hausse de leurs ventes, a appris l’APS auprès du Centre national du registre du commerce (CNRC).

Le chiffre d’affaires cumulé de près d’une quarantaine de concessionnaires ayant procédé à la publication de leur compte annuel de l’exercice écoulé, a atteint plus de 528 milliards de dinars en 2015 contre plus de 618 milliards de dinars en 2014 (714 milliards DA en 2013).

Ainsi, plus de la moitié des concessionnaires représentant différentes marques (allemandes, sud-coréennes, japonaises et chinoises notamment) ont vu leur chiffre d’affaires enregistrer des diminutions allant de 10% jusqu’à 76%.

Par contre, une quinzaine d’autres ont vu leur chiffre de ventes évoluer positivement entre 0,3% et 28%.

La baisse globale du chiffre d’affaires s’explique principalement par le recul des importations de véhicules, engendré par l’application de mesures techniques dans le cadre du nouveau cahier des charges régissant l’activité automobile en Algérie (en 2015, le système des licences d’importation n’était pas encore entré en vigueur).

Ainsi, la facture d’importation des véhicules avait baissé de 31,3% en 2015 pour s’établir à 265 mds DA (3,14 mds de dollars) contre plus de 315 mds DA (5,7 mds de dollars) en 2014.

Mais une comparaison entre les importations et les chiffres d’affaires réalisés par les concessionnaires en 2015 montre qu’il n’y a pas systématiquement un rapport de causalité entre ces deux paramètres.

A titre d’exemple, les importations d’une marque française ont diminué de 27,4% alors que son chiffre d’affaires a augmenté de 3%.

Ceci s’explique, entre autres, par l’augmentation des prix de véhicules opérée par des concessionnaires ainsi que par une hausse des ventes y compris celles des stocks des véhicules qui existaient auparavant.

En outre, en dépit de la baisse du chiffre d’affaires global, le résultat d’exploitation dégagé par la filière s’est soldé par un bénéfice global de plus de 7,82 milliards DA (contre un bénéfice de 6,2 mds DA en 2014).

Sur les 37 concessionnaires, onze (11) ont enregistré des déficits.

A noter que six concessionnaires ont réalisé à eux seuls 61% des importations d’automobiles en 2015 pour un montant de plus de 192 mds de DA, qui sont Renault, Hyundai, Sovac, GM Trade, Peugeot et Toyota.

Répondre à cet article