Accueil du site > Actualité > Actualité > Plusieurs projets d’investissements algéro-russe en vue

Industrie mécanique : Plusieurs projets d’investissements algéro-russe en vue

Publié le dimanche 11 juin 2017 à 14:15, par APS

Le potentiel de partenariat entre la Russie et l’Algérie est prometteur pour la création de projets mixtes dans les secteurs de l’industrie mécanique et des énergies renouvelables, a affirmé le vice-ministre russe de l’Industrie et du Commerce, M. Alexandre Morozov, dans un entretien accordé à l’APS.

"Actuellement, on doit penser à des projets industriels concrets et de haute technologie allant dans le sens de la promotion du partenariat bilatéral dans le domaine de l’investissement. Les gouvernements algérien et russe jugent nécessaire de commencer à diversifier davantage les relations économiques et commerciales entre les deux pays", soutient M. Morozov dont le pays avait été l’invité d’honneur de la Foire internationale d’Alger en mai dernier.

Citant la branche de l’industrie ferroviaire, il a fait savoir que trois (3) sociétés russes sont prêtes à investir en Algérie à travers un partenariat à long terme, qui sont en l’occurence Ouralvagonzavod, PAO NPK OVK et ZAO Transmachholding.

"Ces entreprises sont intéressées à réaliser des projets avec des partenaires algériens à travers des usines mixtes d’assemblage de matériel roulant et la création de centres de services dans le secteur ferroviaire", précise-t-il.

En outre, la société russe PAO KAMAZ, qu’il présente comme le plus grand producteur de véhicules poids lourds en Russie, "est prête à faire des propositions en matière de partenariat dans le domaine de l’industrie des véhicules".

Par ailleurs, M. Morozov évoque aussi un projet de partenariat avec la société russe Rostselmach pour la production de moissonneuses-batteuses en Algérie : "ce projet est actuellement en phase d’examen".

Dans ce sens, il considère que tous ces projets sont à même d’assurer, dans un avenir proche, les conditions préalables pour renforcer la coopération bilatérale et la cadence des investissements communs entre l’Algérie et la Russie.

Selon lui, des entreprises russes sont également intéressées par la coopération avec l’Algérie dans des domaines tels que l’énergie verte, le traitement des déchets industriels et ménagers et la gestion des ressources en eau.

Concernant la coopération dans les énergies renouvelables, le ministre russe met en exergue l’intérêt qui porte son pays au vaste programme d’énergies renouvelables lancé par l’Algérie pour arriver à une capacité de 4.500 mégawatts jusqu’à l’année 2030.

Répondre à cet article