Accueil du site > Actualité > Actualité > Plus de 88 millions de voyageurs transportés en 5 ans

Métro d’Alger : Plus de 88 millions de voyageurs transportés en 5 ans

Publié le jeudi 27 octobre 2016 à 18:27, par APS

Plus de 88 millions de voyageurs ont été transportés par la métro d’Alger en cinq ans, a indiqué mercredi Didier Lescloupe, directeur général de la Ratp El Djazair, qui vise à doubler la fréquentation quotidienne du métro.

En marge d’une journée de célébration du cinquième anniversaire du métro d’Alger, ce responsable a assuré que la fréquentation actuelle qui atteint 100.000 voyageurs/jour, passera prochainement à 200.000 voyageurs/jour avec les extensions des lignes de métro en cours de réalisation.

Comparativement à 2015, la fréquentation de la ligne du métro (Grande Poste-El Harrach) a augmenté de 44%, a-t-il ajouté en précisant que les rames du métro ont parcouru depuis le 1 novembre 2011, jour de sa mise en service, plus de 7.000.000 km.

Cette célébration, organisée au niveau de la station les Fusillés (Ruisseau) s’est déroulée en présence notamment du ministre des Travaux publics et des transports Boudjemaa Talai.

De son côté, le directeur général de l’Entreprise métro d’Alger Omar Hadbi a affirmé que 95% des employés de la Ratp El Djazair sont de jeunes algériens aptes à "assurer le transfert du savoir-faire, pour la continuité et le développement de l’entreprise" à l’avenir.

M. Hadbi s’est dit également satisfait du travail accompli durant ces cinq premières années du métro d’Alger affirmant que le personnel algérien de la Ratp "est en train de s’imprégner d’un savoir faire dans un domaine très sensible, et que le transfert technologique se fait, doucement mais sûrement".

Pour ce qui est des extensions du métro d’Alger, ce responsable a assuré que les travaux se poursuivent normalement sur deux lignes.

Il s’agit, a-t-il dit, du tronçon Grande poste-Place des Martyrs (1,7 Km) et Hai El Badr-Ain Naadja sur 3,6 Km, assurant que les travaux d’équipement sur ces deux extensions sont en cours, alors que leur mise en service est prévue pour fin 2017

Répondre à cet article