Accueil du site > Actualité > Actualité > Plus de 15.340 passagers par jour depuis sa mise en service

Tramway d’Ouargla : Plus de 15.340 passagers par jour depuis sa mise en service

Publié le lundi 30 avril 2018 à 09:23, par APS

La moyenne de fréquentation quotidienne du tramway d’Ouargla est de plus de 15.340 passagers, depuis sa mise en service commerciale le 20 mars dernier, a-t-on appris auprès de la société SETRAM chargée de l’exploitation des tramways en Algérie.

"C’est un chiffre très important par rapport à la durée d’exploitation de ce nouveau mode de transport urbain assurant un service public journalier de 5h au 23h, a précisé à l’APS le directeur de l’unité SETRAM d’Ouargla par intérim, Kamel Bida.

La SETRAM a lancé, depuis le 3 avril dernier, diverses formules d’abonnement adaptées aux différentes catégories d’usagers du tramway d’Ouargla qui couvre un parcours de 9,6 km reliant le quartier En-Nasr (périphérie Ouest de la ville) à l’ex : centre commercial d’Ouargla (centre-ville), via 16 stations implantées à proximité de plusieurs quartiers résidentiels, artères principales et infrastructures socio-économiques, telles que la zone des équipements publics, les trois pôles universitaires et la nouvelle gare routière, a-t-il ajouté.

"On a enregistré, pour la période précitée, environ 888 abonnements classiques, 848 abonnements étudiants, 402 abonnements écoliers, 30 abonnements juniors et 24 autres seniors’’, a-t-il détaillé.

Pour répondre au mieux aux besoins des clients, la SETRAM s’emploie, en collaboration avec l’Entreprise publique de transport urbain d’Ouargla (ETU) et la direction des Transports de la wilaya, à mettre en place un mode de paiement "unifié’’, permettant aux usagers du tramway et du bus d’obtenir une carte d’abonnement "unique’’, leurs assurant un accès à ces deux moyens de transport (tramway et bus), selon le responsable.

Totalisant une vingtaine de rames d’une capacité de 414 passagers chacune, avec une vitesse commerciale de 20,6 km/h, ce nouveau mode de transport, appelé à renforcer la mobilité urbaine, est doté d’un système de climatisation adapté au climat saharien de la région, notamment durant la saison des fortes chaleurs.

Répondre à cet article