Accueil du site > Actualité > Actualité > Photos et infos officielles de la BMW M5

Salon de Frankfurt 2017 : Photos et infos officielles de la BMW M5

1 commentaire

Publié le lundi 21 août 2017 à 20:49, par Khaled A.

BMW a officiellement levé le voile sur la nouvelle génération de sa M5 qui embarque un moteur V8 bi-turbo de 4,4 litres équipé de la technologie M TwinPower Turbo fort de 600 ch et 700 Nm de couple.

La nouvelle BMW M5 amène, comme indiqué auparavant, BMW M GmbH vers de nouveaux territoires grâce à la transmission intégrale M xDrive équipant pour la première fois la berline haute performance. Le nouveau dispositif M xDrive développé par BMW M GmbH fonctionne avec une boîte de transfert centrale dotée d’un embrayage multidisque et distribue la traction de manière entièrement variable entre les essieux avant et arrière.

Le caractère du système M xDrive peut être ajusté au besoin et le conducteur peut choisir entre cinq configurations différentes s’appuyant sur les combinaisons des modes DSC (DSC activé, MDM, DSC désactivé) et des modes M xDrive (transmission intégrale 4WD, transmission intégrale sport 4WD Sport, traction à deux roues motrices 2WD). Le réglage basique avec DSC (contrôle dynamique de stabilité) activé et transmission intégrale (4WD) permet un léger patinage des roues arrière lors de l’accélération en sortie de virage, contribuant ainsi à l’agilité sportive de la nouvelle BMW M5. En mode M Dynamic (MDM, transmission intégrale sport 4WD Sport), le système M xDrive offre des dérapages facilement contrôlés. Les trois modes du M xDrive avec le DSC désactivé ont été conçus pour satisfaire l’appétit des conducteurs enthousiastes et s’appliquent principalement sur circuit. Le conducteur peut choisir trois configurations dont la traction arrière pure (2WD). Ce mode permet au conducteur de choisir son propre angle de dérapage et offre aux connaisseurs une dynamique de conduite dans sa forme la plus pure.

Tout comme le moteur, la boîte de vitesses et le système M xDrive, la suspension a été réglée par des experts et des pilotes de course sur les circuits d’essai les plus exigeants au monde, dont la Nordschleife du Nürburgring. Le conducteur peut aussi choisir entre les modes Confort, Sport et Sport Plus pour le système de contrôle d’amortissement variable (VDC), aux réglages M spéciaux, et la direction M Servotronic. Les caractéristiques du moteur peuvent également être configurées selon les goûts du conducteur via les modes Efficient (efficace), Sport et Sport Plus. Les deux boutons M1 et M2 du volant M en cuir peuvent être utilisés pour stocker jusqu’à deux réglages combinant les préférences du conducteur en matière de moteur, de boîte de vitesses, de suspension, de modes M xDrive, du mode DSC et du Head-Up Display.

Un design comme on "M"

La carrosserie de la nouvelle BMW M5 a été revue par rapport à la série BMW 5, s’adaptant à son caractère dynamique. Les ingénieurs M ont développé des panneaux avant latéraux et une garniture de pare-chocs avant plus larges pour inclure des ouvertures d’air dédiées aux systèmes de refroidissement et de freinage. Le diffuseur arrière est également nouveau. Les quatre tuyaux du système d’échappement sont un indicateur visuel de la puissance générée par la BMW M5 et "offrent une sonorité sportive à la conduite, grâce au système de contrôle des clapets", le conducteur pouvantt ajuster le son du moteur à l’aide d’un bouton.

Le capot, au design M spécifique, est conçu en aluminium et arbore des lignes qui se prolongent sur le toit ultra léger en plastique renforcé par des fibres de carbone (PRFC), disponible de série sur la nouvelle M5. La diminution du poids (cette M5 pèse 1855 kg) obtenue par l’apport du toit en PRFC et d’autres composants, comme le système d’échappement, assure la légèreté supérieure de la nouvelle BMW M5 équipée de la transmission intégrale M xDrive par rapport au modèle précédent.

La nouvelle BMW M5 embarque de série des freins M composites, plus légers que les éléments gris traditionnels en fonte et contribuant également à la légèreté du véhicule. Avec des étriers bleus fixes à six pistons à l’avant et des étriers flottants à un piston à l’arrière, ainsi que des disques de frein perforés et ventilés intérieurement, les freins M composites contrôlent parfaitement la puissance et la vitesse dynamiques de la voiture. Les freins M en carbone-céramique en option, identifiables grâce aux étriers dorés et retirant encore 23 kg au poids total de la M5, supportent encore plus de puissance.

La nouvelle BMW M5 est équipée de série avec des jantes de 19 pouces en alliage léger en Orbit Grey, des jantes de 20 pouces sont disponibles en option. L’équipement de série de la nouvelle BMW M5 inclut également des sièges M en cuir Merino à réglage électrique. La liste d’options comprend les nouveaux sièges M multifonctions, qui se démarquent avec leur construction de type baquet et un soutien latéral renforcé.

600 chevaux et 700 Nm de couple

L’amplitude de puissance de la nouvelle BMW M5 est assurée par un moteur V8 bi-turbo de 4,4 litres équipé de la technologie M TwinPower Turbo. Les ingénieurs M ont apporté des révisions importantes au moteur du précédent modèle. Par exemple, les nouveaux turbocompresseurs, le refroidissement d’air à admission indirecte et la pression supérieure de l’injection de carburant permettent d’augmenter la puissance et, surtout, le couple. Le moteur produit 600 ch à 5600 – 6700 t/min, tandis qu’un couple monumental de 750 Nm est mis à la disposition du conducteur à partir d’un bas régime à 1800 t/min jusqu’à 5600 t/min. Cette nouvelle mouture se passera de la transmission manuelle, les ingénieurs optant pour une boîte M Steptronic à huit rapports et fonction Drivelogic. Enfin, les performances incroyables du véhicule parlent d’elles-mêmes. De 0 à 100 km/h en seulement 3,4 secondes, de 0 à 200 km/h en 11,1 secondes. La vitesse de pointe est limitée par électronique à 250 km/h, mais le pack M Driver en option permet d’atteindre 305 km/h.

Portfolio

Vos commentaires

  • ]Le 19 septembre à 15:06[, par younecell

    Merci Khalaed !

Répondre à cet article