Accueil du site > Actualité > Actualité > Peugeot dévoile le Rifter, le remplaçant du Partner

Salon de Genève 2018 : Peugeot dévoile le Rifter, le remplaçant du Partner

Publié le mercredi 21 février 2018 à 09:08, par Khaled A.

Le constructeur français Peugeot dévoile la nouvelle génération de son partenaire et profite pour lui changer de dénomination avec l’apparition du nom Rifter, pour le différencier de la version utilitaire qui gardera son appellation Partner.

Dans la continuité de ce qui a été fait lors du renouvellement de l’Expert dont la version VP se nomme Traveller, le renouvellement du Partener s’accompagne d’un changement de nom pour la variante Ludospace qui, selon Peugeot, bouscule l’offre du segment.

Esthétiquement, le Rifter adopte les derniers codes stylistiques du Lion avec une calandre verticale tandis que une signature lumineuse LED au centre des projecteurs, la partie arrière se caractérisant par ses feux avec signature lumineuse à 3 griffes. Le nouveau Rifter emprunte certaines caractéristiques stylistiques et fonctionnelles de l’univers SUV : garde au sol rehaussée, grandes roues, protections généreuses des bas de portes, bas de caisses, arches de roues et pare-chocs, mais aussi sabots avant et arrière. D’ailleurs, les clients les plus aventureux peuvent sortir des sentiers battus en optant pour l’Advanced Grip Control, associé aux pneumatiques Michelin "LATTITUDE TOUR Mud & Snow" et au HDC (Hill Descent Assist). Enfin une version 4 roues motrices développée avec DANGEL est intégrée en option dans la gamme du Rifter.

L’habitacle reprend l’esprit i-cockpit avec un volant compact à double méplats, un écran tactile capacitif de 8 pouces compatible avec Mirror Link, Apple Carplay et Android Auto et un combiné tête haute au design rehaussé de cerclages chromés et d’aiguilles rouges qui abrite un écran couleur pour encore plus de lisibilité. Une montée en gamme qui se traduit également en dotation puisque le Rifter embarque plusieurs systèmes d’aide à la conduite comme régulateur de vitesse adaptatif, reconnaissance des panneaux de signalisation, assistance au maintien dans la voie, détecteur de fatigue, freinage d’urgence et feux de route automatiques, surveillance des angles morts, le contrôle de stabilité de l’attelage, la caméra de recul « Visiopark 180° » et l’accès et démarrage mains-libres.

Le Rifter est proposé en 2 versions 5 et 7 places dans chacune des deux longueurs Standard (4,40 m) et Long (4,75 m). Cette dernière ajoute de la longueur aussi bien en empattement qu’en porte à faux, pour une meilleur habitabilité, le coffre affichant un volume de chargement allant de 775 litres sous tablette pour la version 5 places en longueur standard à 4 000 litres sous pavillon avec les sièges rabattus sur la version longue.

Le conducteur et les passagers bénéficient de nombreux rangements généreux et faciles d’accès. Ils sont répartis dans l’habitacle sur la console centrale, dans la capucine de pavillon, dans les contre-portes, au rang 1, au rang 2, dans le coffre. L’airbag frontal passager de type « Bag In Roof », à l’implantation innovante dans la coiffe de pavillon, permet la création d’un rangement fermé et réfrigéré de très grande contenance. La capacité de rangement maximale peut atteindre jusqu’à 186 litres selon les versions. Depuis son apparition en 2002, le toit Zénith a évolué au fil des générations et dispose désormais d’une vitre de pavillon en une seule partie et occultable par un rideau électrique. Il est traversé d’une arche flottante translucide aux rangements compartimentés. L’habitacle gagne ainsi en luminosité. L’arche peut contenir 14 litres d’objets. Elle est associée d’emblée au coffre de pavillon (accessible depuis le rang 2 ou le coffre) et à la capucine. Bordée d’un éclairage d’ambiance à LED, elle renforce encore la modernité de l’ambiance intérieure.

Sous le capot, trois motorisations diesel et une essence seront disponibles au lancement avec trois variantes du 1.5 BlueHDi, le 75 ch BVM5, le 100 ch BVM5 et le 130 ch BVM6 ou boîte automatique 8 rapports EAT8. Pour l’essence, le Rifter se contentera au départ du PureTech 110ch S&S avec boîte de vitesses manuelle à 5 rapports en attendant courant 2019 le PureTech 130ch S&S avec boîte de vitesses automatique 8 rapports EAT8.

- Une finition GT Line pour encore plus de style

La version GT Line du Peugeot se veut résolument distinctive avec des attributs spécifiques Noir Onyx, comme le contour de calandre, les coques de rétroviseurs, les barres de toit ou encore des inserts dans les baguettes latérales. Ce style exclusif est complété par des jantes alliage 17’’ diamantées « Aoraki » ainsi que des monogrammes GT Line à la finition cuivrée sur les ailes avant et sur le hayon. Un volant en cuir, des éléments de planche de bord agrémentés d’une peinture « Marron Quente », une sellerie « Tissu Casual » ou encore des fonds de compteurs à damiers signent l’intérieur lié à cette finition.

Présenté en première mondiale au Salon de Genève 2018, le nouveau Peugeot Rifter débute sa commercialisation internationale dès le mois de septembre.

Répondre à cet article