Accueil du site > Actualité > Actualité > Perquisitions chez Opel

Dieselgate : Perquisitions chez Opel

Publié le mardi 16 octobre 2018 à 10:41, par AFP

Des perquisitions ont eu lieu lundi chez Opel, a confirmé à l’AFP un porte-parole de la police, alors que le constructeur allemand, filiale de PSA, est dans le viseur des autorités dans le cadre du scandale des moteurs diesel truqués.

Opel a de son côté précisé que les perquisitions concernaient le siège à Rüsselsheim, près de Francfort, ainsi que son implantation à Kaiserslautern.

En juillet, le ministère allemand des Transports avait annoncé une "audition officielle contre Opel en ce qui concerne trois modèles (de la norme diesel) +Euro 6+".

Le tabloïd Bild avait alors affirmé que l’Agence fédérale de l’automobile KBA, tutelle du secteur automobile allemand, détient "des éléments solides" selon lesquels le système de gestion des gaz d’échappement de certains modèles diesel d’Opel se mettent complètement à l’arrêt pendant la conduite "pour des raisons qui ne sont pas explicables techniquement".

Citant une plainte de la KBA, Bild rapportait lundi que les perquisitions portaient sur des soupçons de "manipulation illégale" de logiciels installés sur quelque 95.000 véhicules construits entre 2012 et 2017.

Dans une réaction transmise à l’AFP, Opel indique que le constructeur "coopère pleinement avec les autorités" et insiste que ses voitures "respectent les normes en vigueur"

Lire également

Groupe PSA : Double première pour l’Opel Crossland X
EurO Ncap : Carton plein du Hyundai Nexo, Lexus ES, Mazda6 et Mercedes-Benz Classe A
Jaguar Land Rover : La Jaguar I-Pace élue "Voiture de l’année 2019" en Allemagne
Dieselgate : L’ancien patron d’Audi libéré
Autowest 2018 : Retapez votre 207 avec Peugeot Algérie
Salon de Guangzhou : Peugeot présente la 508L

Répondre à cet article